Marseille : deux ans après, un règlement de comptes élucidé

Le règlement de comptes avait eu lieu sur le parking d'un centre commercial à La Valentine. / © Max PPP
Le règlement de comptes avait eu lieu sur le parking d'un centre commercial à La Valentine. / © Max PPP

Le 4 février 2016, sur le parking d'un centre commercial à La Valentine, deux hommes étaient abattues à la kalachnikov. Deux ans après, les tueurs présumés viennent d'être mis en examen par un juge marseillais. 

Par Matthias Julliand

L'un d'eux, 40 ans, a été mis en examen pour assassinats en bande organisée. Son frère avait été tué et lui-même blessé, en août 2010 dans une cité. L'autre mis en examen, un éducateur sportif âgé de 32 ans, est soupçonné d'"association de malfaiteurs".

Double homicide à La Valentine

Garées sur le parking d'un centre commercial, La Valentine, leurs victimes, 26 et 31 ans, avaient été abattues à la kalachnikov. Sur une vidéo, les enquêteurs avaient vu l'un des assaillants sembler récupérer une balise GPS posée sur la voiture des victimes.

Les deux hommes avaient déjà été interpellés fin mars 2016, après une course poursuite avec des policiers. Ils étaient soupçonnés de préparer un règlement de comptes imminent, tournant autour d'une voiture sur lequel une balise GPS était posée.

Guerre entre trafiquants

Le premier mis en examen est en détention depuis, et y reste. Le second a été placé sous contrôle judiciaire. Les deux hommes nient.

Ils sont présentés comme des proches de Medhi Remadnia - tué le 7 février 2017 - que les enquêteurs plaçaient à la tête d'une des quatre à cinq équipes marseillaises se disputant la suprématie du trafic de stupéfiants.

Depuis le début de l'année 2018, la guerre entre trafiquants de drogue présumés a fait cinq morts à Marseille.

Sur le même sujet

Un nouveau lieu de culte musulman va être construit à Nice

Les + Lus