• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : immeubles insalubres rue de la Palud, le rapport qui accable

© Valérie BOUR F3 PA
© Valérie BOUR F3 PA

La Ville de Marseille a annoncé la démolition prochaine de deux immeubles situés aux 41 et 43 de la rue de la Palud, à proximité de la rue d'Aubagne où l'effondrement de deux immeubles a fait 8 morts le 5 novembre 2018.

Par Annie Vergnenegre

Deux immeubles du centre-ville de Marseille menaçant de s'écrouler vont être démolis prochainement. La mairie a pris un "arrêté de péril et imminent" le 24 janvier 2019 pour les numéros 41, 43 et 39 de la rue de la Palud, situés à proximité du périmètre de la rue d'Aubagne où deux immeubles se sont effondrés le 5 novembre 2018 en faisant 8 morts.

Début des travaux lundi 

Les pelleteuses doivent entrer en action ce lundi : 
Marseille : immeuble insalubre démoli
Intervenants : Marie Batoux collectif du 5 novembre, Adboulaye Dioume chef d'entreprise Un reportage de : QUIOC Margaïd et BOUR Valérie

 Rapport accablant

"Par mesure de sécurité au regard des risques graves et imminents encourus, et après avis des experts, notamment ceux du Centre technique et technique du bâtiment (CSTB), les numéros 41 et 43 doivent être déconstruits dans les prochains jours" explique la mairie dans son communiqué.

Le rapport de l'expert qui s'est rendu sur place le 17 janvier, et que nous avons pu consulter, confirme l'existence d'un "péril grave et imminent sur l'immeuble du 41 de la rue de la Palud mais également sur le 39 et 43 en raison du risque d'effondrement des deux murs mitoyens du n°41 de la rue de la Palud". 

Les photos d'expertise montrent notamment des murs bombés et fissurés, effutage et poutres maitresses partiellement pourris... qui permettent à l'expert de conclure à "un risque important d’effondrement de l’immeuble". 

Péril imminent rue de la Palud, les photos d'expertise

"Le périmètre de sécurité instauré par l'arrêté de péril grave et imminent est étendu aux immeubles sis 47 rue de la Palud, 1 domaine Ventre, ainsi qu'au corps de bâtiment 3-4 domaine Ventre en contact avec les immeubles à déconstruire.

S'ajoute par principe de précaution l'évacuation des immeubles situés en face aux 46/48/50 rue de la Palud" ajoute le communiqué.

Relogement par la ville

Les occupants de ces bâtiments ne pourront à nouveau y accéder qu'après la démolition et une fois les travaux de mise en sécurité achevés. Les personnes évacuées seront relogées par la ville.

La zone concernée sera gardiennée 24h/24 jusqu'à la fin des travaux précise la mairie.

Façades classées 

Alerté de cette démolition imminente, la Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France (SPPEF) a écrit à Jean-Claude Gaudin pour lui demander de ne pas détruire les façades des deux "maisons marseillaises" datant du XVIIIe siècle, au 41 et 43 rue de la Palud. Elle rappelle que ces façades "sont classées comme « à conserver » dans son Site patrimonial remarquable".

"L’intégration des façades sur rue au dispositif d’étaiement, puis aux immeubles reconstruits, technique couramment pratiquée, permettrait notamment de concilier sécurité, salubrité et protection du cadre historique des habitants" poursuit l'association quis ouligne que "166 immeubles sont à ce jour placés sous arrêtés de péril à Marseille, plus ancienne ville de France".

 

Sur le même sujet

Européennes : gilet jaune

Les + Lus