• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : probablement deux quarts de finale du Mondial 2023 de rugby au Vélodrome

Le stade Orange Velodrome prêt à accueillir 2 quarts de finales de la coupe du monde de rugby qui aura lieu en France en 2023. / © BORIS HORVAT / AFP
Le stade Orange Velodrome prêt à accueillir 2 quarts de finales de la coupe du monde de rugby qui aura lieu en France en 2023. / © BORIS HORVAT / AFP

Le stade Orange Vélodrome pourrait accueillir deux quarts de finale du Mondial 2023 de rugby. Annonce faite ce mardi par Claude Atcher, le directeur général du comité d’organisation de la compétition, en visite dans la ville phocéenne.
 

Par Eric Ambrosini

Les fans de l’ovalie devraient donc se régaler ! Avec 4 matches de poule de la Coupe du monde de rugby 2023 déjà programmés, l’Orange Vélodrome pourrait accueillir en plus deux quarts de finale !


Un comité d’organisation du Mondial « favorable »

En visite ce mardi à Marseille dans le cadre d’une tournée sur tous les sites susceptibles de recevoir cet événement mondial, Claude Atcher, le directeur général du comité d’organisation du Mondial 2023, s’est dit favorable à cette idée.

Rien n’est encore signé  

a-t-il précisé à l’AFP mais il faut dire que les expériences passées plaident en faveur de la capitale phocéenne.
 

Claude Atcher, le directeur général du comité d'organisation de la Coupe du Monde de rugby 2023 favorable à l'organisation de 2 quarts de finales du Mondial à Marseille. / © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Claude Atcher, le directeur général du comité d'organisation de la Coupe du Monde de rugby 2023 favorable à l'organisation de 2 quarts de finales du Mondial à Marseille. / © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

97 % de remplissage en 2007

Selon Claude Atcher, lors de l’édition 2007, les deux quarts de finale organisés au Vélodrome avaient été un succès "avec 97% de remplissage et un week-end extraordinaire, avec Angleterre-Australie (12-10) et Afrique du Sud-Fidji (37-20)".

Rappelons que Marseille accueillera également les finales des deux Coupes européennes en 2020.
 

Sur le même sujet

Interview du colonel Jacques Baudot, SDIS 83

Les + Lus