Marseille : devenir journaliste grâce à la chance aux concours

© La chance aux concours
© La chance aux concours

La campagne de recrutement des étudiants de La Chance aux concours, la première prépa égalité des chances de la filière médias, est lancée pour l'année 2018-2019 à Marseille, Paris, Strasbourg, Toulouse, Grenoble et Rennes. Les candidats peuvent postuler en ligne jusqu’au 28 septembre. 

Par Annie Vergnenegre

Créée en 2007, la Chance aux concours, c'est une prépa gratuite aux écoles de journalisme. Pour l'année 2018-2019, 80 places sont proposées à Marseille, Paris, Toulouse, Strasbourg, Grenoble et Rennes. Les dossiers sont à déposer sur le site lachance.media jusqu'au 28 septembre.
 

Réservée aux boursiers


La formation est réservée aux boursiers titulaire au minimum d’un diplôme BAC+2 ou de 120 crédits ECTS. Attention, pour intégrer la plupart des écoles, il faut avoir validé 180 crédits ECTS au moment de l’inscription et être en principe âgé de moins de 26 ans l’année du concours (des dérogations sont parfois possibles)..

A partir de novembre 2018, les étudiants qui auront été retenus seront accompagnés pendant huit mois par 350 journalistes professionnels en activité dans les principaux médias (France TV, Radio France, AFP, La Dépêche, l’Express, l’Obs, France 3, Les Echos ...) ou indépendants, qui agissent à titre bénévole.

Au programme : travail sur les techniques de base du journalisme, rédaction d’articles, de reportages, questionnaires d’actualité et de culture générale, concours blancs, cours d’anglais ... mais aussi visites de rédactions sont également organisées dans les médias où travaillent les parrains de l’association comme David Pujadas, Laurence Ferrari, Gilles Bouleau, Annick Cojean, Ruth Elkrief ....
 

Aide financière


Ces étudiants bénéficient également d'une aide financière, en fonction de la situation sociale, pour les frais d’inscription, les déplacements-hébergements lors des concours et les droits d’entrée à l’école. 

Sur 350 étudiants suivis depuis 10 ans, près de 2 sur 3 ont intégré une formation. 80 % sont devenus journalistes. 

Sur le même sujet

Les + Lus