Marseille devient non fumeur sur les plages

Le premier adjoint Benoît Payan annonce la fin du tabac à partir de samedi 15 août sur les plages de Borély, Bonneveine, Pointe-Rouge et du Prophète. Ce sont les principales plages de Marseille. L'année dernière l'arrêté d'interdiction était une première, pris au début de l'été.

A Marseille, fin du tabac à partir de samedi 15 août sur les plages de Borély, Bonneveine, Pointe-Rouge et du Prophète.
A Marseille, fin du tabac à partir de samedi 15 août sur les plages de Borély, Bonneveine, Pointe-Rouge et du Prophète. © Patrick Lefevre/MAXPPP

Plages sans tabac

Un seul mégot peut polluer 500 litres d'eau.
Cette donnée essentielle est à retenir : les mégots de cigarette sont de gros pollueurs.  Outre les effets néfastes sur la santé humaine, selon Surfrider Fondation, la cigarette est un "serial killer" : un seul mégot serait suffisamment toxique pour donner la mort à la moitié des petits poissons présents dans un litre d'eau, et cela en seulement 96 heures...

La nouvelle municipalité de Marseille va prendre un arrêté pour interdire de fumer sur les plages. Comme l'an passé en début d'été. Ce sera une première sur la plage des Prophètes.
 
Dans un communiqué, la ville annonce :

Afin de réellement faire appliquer cet arrêté, la mairie de Marseille mettra en œuvre des actions concrètes de sensibilisation : signalétique, distribution de cendriers jetables, mise en place de points de tri, présence de médiateurs...

En 2019, l'interdiction était une première à Marseille.
La ville de La Ciotat fut pionnière en France à interdire les fumeurs sur une de ses plages dès 2011. Elle a été suivie par de nombreuses communes en France. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique environnement pollution tabagisme santé société