• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : les douaniers découvrent un lionceau dans un garage

Le félin âgé de deux mois tout au plus ne fait que quelques kilos. Une association spécialisée dans le recueil des animaux sauvages l'a pris en charge. / © Douane française
Le félin âgé de deux mois tout au plus ne fait que quelques kilos. Une association spécialisée dans le recueil des animaux sauvages l'a pris en charge. / © Douane française

Ce mercredi 24 octobre 2018, les douanes de Marseille ont découvert dans un garage de la cité phocéenne un lionceau enfermé dans une cage transportable. Il s'agit d'une femelle non encore sevrée âgée de deux mois maximum. L'animal a été confié à une association spécialisée.

Par MM avec DF

Prévenus par la police, les agents de la brigade des douanes de Marseille ont secouru un lionceau détenu illégalement dans les locaux d'un garage de la cité phocéenne. 
 

Une femelle de quelques kilos

Les douanes ont trouvé une petite cage transportable renfermant un félin de quelques kilos. L’expertise a établi qu’il s’agit d’un lionceau, une femelle de un à deux mois, non encore sevrée. Interrogé sur l’origine de l’animal, l’employé, placé en retenue douanière, a déclaré qu’il l’avait récupéré dans un immeuble de Marseille, à la demande de personnes qui ne savaient pas comment s’en occuper.

Le petit animal a immédiatement été remis à la SPA, qui l’a confié à une association spécialisée dans le recueil des animaux sauvages.
 
Les douaniers de Marseille découvrent un lionceau dans un garage

Il s’agit d’une constatation extrêmement rare pour la douane française. En janvier 2007, deux lionceaux avaient été découverts par les services douaniers de Montpellier avant d’être remis au zoo de Marseille. Ils étaient transportés dans un véhicule de tourisme effectuant un trajet Portugal-Italie. Les jeunes félins, âgés de deux mois et non encore sevrés, provenaient de Belgique, avaient été pris en charge à Lisbonne et devaient être remis à un destinataire en Italie.

 

2017 : la douane a secouru 575 animaux vivants

 
La douane française est particulièrement impliquée dans la lutte contre les trafics d’espèces animales et végétales menacées d’extinction. En 2017, elle a réalisé 484 constatations portant sur des spécimens protégés par la convention CITES et pu secourir 575 animaux vivants avec l’aide des autorités sanitaires et des associations de sauvegarde des animaux.

Sur le même sujet

Louis Di-Vita ( 06 )

Les + Lus