• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille est la ville la plus touchée par l'épidémie de gastro-entérite en Paca et en France

La région marseillaise a franchi le seuil épidémique de gastro-entérite / © Henri PORCHIER
La région marseillaise a franchi le seuil épidémique de gastro-entérite / © Henri PORCHIER

La région PACA a dépassé le seuil épidémique de gastro-entérite la semaine dernière. Le secteur Marseille, Gardanne, Vitrolles, Carry-le-Rouet est le plus touché par la maladie

Par Ludovic Moreau


La région Provence-Alpes-Côte d'Azur a dépassé le seuil épidémique de gastro-entérite, avec 238 cas pour 100.000 habitants (seuil épidémique 171 cas pour 100.000 habitants). C'est la région la plus touchée en France, devant Les Hauts-de-France (224 cas pour 100.000 hab) et la Nouvelle-Aquitaine (170 cas pour 100.000 hab). Au niveau de la moyenne nationale, le seuil épidémique n'a pas été dépassé, il est de 162 cas pour 100.000 habitants.

Ces chiffres correspondent au taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale et relevé par le réseau sentinelles la semaine dernière. Ce réseau surveille toute l'année, l'évolution des maladies saisonnières comme la gastro-entérite, la grippe ou encore la varicelle.
Carte du taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale sur la période du 3 au 9 décembre 2018 / © Réseau sentinelles
Carte du taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale sur la période du 3 au 9 décembre 2018 / © Réseau sentinelles


Le Nord de Marseille est le secteur le plus touché

Selon la cartographie du réseau sentinelles correspondant à la période du 3 au 9 décembre 2018, la zone la plus touchée par les diarrhées aiguës vues en consultation se situe entre Marseille, Gardanne, Vitrolles et Carry-le-Rouet avec un taux supérieur à 250 cas pour 100.000 habitants. L'épidémie de gastro-entérite touche l'ensemble du département des Bouches-du-Rhône, la moitié Ouest du Var et une partie du littoral des Alpes-Maritimes.

"L’augmentation du nombre de consultations pour gastro-entérite aiguë s’observe habituellement entre décembre et janvier avec un pic, le plus souvent au cours des deux premières semaines de janvier" indique Santé Publique France et précise que "près d'un français sur trois pourraient être touchés cette année". 


Une épidémie difficile à estimer

La gastro-entérite aiguë est bénigne dans la plupart des cas, c'est la raison pour laquelle, nombre de malades ne se rendent pas chez le médecin, ce qui rend difficile d'établir des chiffres précis. Une étude menée en 2009-2010 a permis d'établir une estimation à 21 millions le nombre de personnes qui contractent la maladie chaque année en France métropolitaine. Soit près d'un tiers de la population française.

Sur le même sujet

Chantal Marchand, directrice départementale des finances des Alpes-Maritimes

Les + Lus