• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : fermeture jusqu'à lundi du Monoprix qui avait expulsé le jeune mal-voyant

le monoprix des Cinq Avenues a tiré le rideau jusqu'à lundi au moins. / © A.P / France 3 Provence-Alpes
le monoprix des Cinq Avenues a tiré le rideau jusqu'à lundi au moins. / © A.P / France 3 Provence-Alpes

Le Monoprix des Cinq Avenues, situé boulevard de la Blancarde à Marseille sera fermé au moins jusqu'à lundi pour protéger ses salariés. L'annonce a été faite par le président de l'enseigne Régis Schultz.

 

Par Sidonie Canetto

Le rideau du Monoprix des Cinq Avenues sur le boulevard de la Blancarde est baissé et devrait le rester au moins jusqu'à lundi. La cause?  La sécurité des salariés. En effet, depuis la propagation de la vidéo de l'exclusion d'Arthur, ce jeune mal-voyant et de sa chienne guide, les salariés sont régulièrement invectivés par les clients.
L'exclusion a eu lieu le 21 septembre dernier, Arthur et sa chienne ont été forcés de quitter l'établissement sous l'injonction du directeur et de ses agents de sécurité malgré les tentatives d'explications du jeune homme.
 

Vidéo virale


La vidéo postée sur les réseaux sociaux a fait le tour de la toile et a été largement relayée par les médias.
Depuis, des clients mécontents n'ont pas hésité à s'en prendre aux salariés de ce magasin, ce que confirme nos confrères de La Provence dans un entretien avec Régis Schultz président de Monoprix.
"Nos équipes n'y sont pour rien, il s'agit d'une erreur individuelle et non collective, et je ne voudrais pas qu'il puisse arriver quelque chose à nos salariés pour de mauvaises raisons" a expliqué le président de Monoprix. Avant d'ajouter concernant les salariés de cet établissement : "Ils seront laissés au repos mais rémunérés" jusqu'à la réouverture du magasin.   


A la suite de l'affaire, le quotidien "La Provence" avait disparu des Monoprix Marseillais, le jour où en Une, l'histoire d'Arthur était relayée.


Dans cet entretien, on apprend notamment que le directeur de l'établissement est en arrêt maladie à la suite de cette affaire. 

 

Sur le même sujet

Replay concert French Fuse

Les + Lus