Marseille : fin de l'alerte orange canicule, mais l'alerte 2 pollution à l'ozone continue

L'alerte orange canicule a été levée dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse. En revanche, l'alerte de niveau 2 pour pollution de l'air à l'ozone est maintenue. La circulation différenciée se poursuit dans le centre de Marseille, au moins jusqu'à demain.

La circulation différenciée est maintenue mardi 2 et mercredi 3 juillet.
La circulation différenciée est maintenue mardi 2 et mercredi 3 juillet. © LM
Les départements des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse étaient encore lundi en vigilance orange canicule. L'alerte a été levée ce matin, à 6 h. En revanche, le niveau de pollution de l'air à l'ozone est toujours très haut, l'alerte de niveau 2 est maintenue.

A Marseille, le comité Exp’air s’est réuni ce lundi 1er juillet en préfecture et a décidé de prolonger la procédure d’alerte de niveau 2 au moins jusqu’à mercredi 3 juillet. la circulation différenciée est toujours en vigueur ce mardi et sera maintenue demain. Les véhicules équipés des vignettes Crit'Air 4 et 5 et ceux sans vignette, n'ont pas le droit de circuler à l'intérieur du périmètre entre Plombière, le Jarret et le rond-point de David.

Seuls les véhicules (deux-roues compris) ayant une vignette Crit'air de 1 à 3, les véhicules hybrides ou électriques, ainsi que ceux bénéficiant de dérogations (conformément à l’arrêté du 7 juin 2019) seront autorisés à circuler dans le périmètre de restriction (Jarret-Plombière).

Pour commander votre vignette Crit’air, obligatoire pour circuler à l’intérieur de ce périmètre, rendez-vous sur : www.certificat-air.gouv.fr/. Le récépissé immédiatement adressé par mail, fait foi en cas de contrôle. Vous pouvez également commander votre vignette par courrier, pour cela, téléchargez le document sur le même site internet, joindre le paiement par chèque et envoyer à Service de délivrance des certificats Qualité de l'Air, BP 50637, 59506 Douai Cedex.

Les autres mesures de lutte contre la pollution de l'air sont maintenues :Le comité Exp’air se réunira à nouveau mercredi 3 juillet pour établir un point de situation et décider du maintien ou non de ce dispositif d’alerte.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement société circulation économie transports
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter