Marseille : un camion pris en flagrant délit de dépôt sauvage dans le parc des Calanques

Alors que la grève des poubelles prend fin dans les rues de Marseille, le chauffeur d'un camion s'est fait attraper alors qu'il abandonnait ses déchets dans le parc national des Calanques.

Au cœur du Parc national des Calanques (PNC) un camion-plateau a été pris le 1er février en flagrant délit de dépôt sauvage, indique le PNC sur Twitter.

Le camion s'est fait pincer alors qu'il vidait le contenu sa benne sur les terrains du Conservatoire du Littoral, près de la route de la Gineste, sur les hauteurs de Marseille.

C'est un technicien de l’Office National des Forêts qui a remarqué le camion et alerté un inspecteur de l’environnement du Parc national. La constatation du flagrant délit a été transmise à la procureure de la République de Marseille.

Les agents assermentés ont ainsi permis d'ouvrir une procédure judiciaire pour dépôt sauvage avec véhicule et circulation sur une piste interdite à la circulation.

Le PNC confirme ouvrir également une procédure administrative en vue de la remise en état des lieux par l’auteur de l’infraction.

Pour le Parc national des Calanques, "outre l’impact sur la qualité des paysages, les risques de dispersion, l’ingestion de déchets par les animaux, les risques de pollution, les dépôts sauvages appauvrissent la biodiversité en fragilisant les plantes les plus sensibles et favorisant la colonisation par des plantes rudérales".

L'auteur de l'infraction encourt une peine maximale de 1.500 euros d'amende et de la remise en état du lieu souillé.