• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : les habitants construisent un dos d'âne pour limiter la vitesse dans la rue Saint-Savournin

Un dos d'âne a été posé par les habitants et commerçants en colère contre le non respect de la vitesse autorisée rue Saint-Savournin / © D.R France 3 Provence Alpes
Un dos d'âne a été posé par les habitants et commerçants en colère contre le non respect de la vitesse autorisée rue Saint-Savournin / © D.R France 3 Provence Alpes

Des habitants de la rue Saint-Savournin dans le 5ème arrondissement de Marseille en ont eu assez des fous du volant et ont posé eux-mêmes un dos d'âne. Cette artère très fréquentée permet de rejoindre le quartier de la Plaine depuis le boulevard de la Libération. 

Par Sidonie Canetto

Située à proximité de l'église des Réformés, la rue Saint-Savournin qui permet de rejoindre le quartier de la Plaine depuis le Boulevard de la Libération, a subit une petite transformation.
Le dos d'âne des riverains ressemble énormément à un vrai dos d'âne. / © D.R / France 3 Provence-Alpes
Le dos d'âne des riverains ressemble énormément à un vrai dos d'âne. / © D.R / France 3 Provence-Alpes

Des habitants en colère par la vitesse excessive sur cette portion de route limitée à 30km/h à proximité d'écoles n'ont pas hésité a devancer la métropole en installant eux-mêmes un dos d'âne pour dissuader les automobilistes qui seraient tentés d'aller un peu trop vite. Cette construction a eu lieu hier, dimanche dans l'après-midi, il se situe au niveau du numéro 40 de la rue en face d'un arrêt de bus RTM.
C'est ce dos d'âne qui a été construit et posé par les riverains et les commerçants / © P.M
C'est ce dos d'âne qui a été construit et posé par les riverains et les commerçants / © P.M
 

Une initiative citoyenne

Ce lundi matin, le dos d'âne est toujours en place. / © D.R France 3 Provence-Alpes
Ce lundi matin, le dos d'âne est toujours en place. / © D.R France 3 Provence-Alpes


Dans un tract, les riverains et les commerçants expliquent la raison de ce geste: non respect de la vitesse autorisée, dangerosité liée à la vitesse à proximité de 4 écoles, un lycée et un centre aéré, 1500 enfants selon eux seraient concernés par la dangerosité du lieu dans un rayon de 500m.
Dans ce tract, ils expliquent avoir alerté la mairie de secteur qui n'aurait pas donné suite pour le moment. 

Comme le montre ce tweet de Sophie Camard députée suppléante de Jean-Luc Mélenchon posté hier sur tweeter : 

" L'auto organisation grandit à Marseille. Des habitants de la rue Saint-Savournin viennent d'installer eux-mêmes un dos d'âne pour ralentir les fous du volant!
La sécurité routière devant les écoles était un point d'urgence de "notre conseil municipal alternatif""

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Chantal Marchand, directrice départementale des finances des Alpes-Maritimes

Les + Lus