Marseille : une infirmière et son mari soupçonnés d'une fraude à la Sécu de plus d'1,3 millions d'euros

Une infirmière et son mari ont été interpellés à Marseille mardi 1er décembre. Ils sont soupçonnés d'avoir réalisé une escroquerie à la Sécurité sociale de plus d'1,3 millions d'euros. 
Le couple est soupçonné d'avoir établi de fausses ordonnances.
Le couple est soupçonné d'avoir établi de fausses ordonnances. © Denis CHARLET / AFP
Après plusieurs mois d'investigations, le parquet de Marseille a procédé à l'interpellation et la mise en garde à vue d'une infirmière libérale et son mari mardi 1er décembre. Ils sont soupçonnés d'une fraude massive à l'assurance maladie de plus d'1 million 300 mille euros.

L'enquête du Groupe interministériel de recherches (GIR) de Marseille et de l'Office central de lutte contre le travail illégal (OCLTI) a permis de mettre à jour de multiples escroqueries au préjudice de plusieurs caisses primaires d'allocation maladie (CPAM) en France. 

De fausses ordonnances et de fausses factures

Le couple interpellé est soupçonné d'avoir facturé des actes médicaux non réalisés et d'avoir établi de fausses ordonnances "usurpant le nom, la qualité et le cachet de plusieurs médecins", indique la procureure de la République Dominique Laurens dans un communiqué. 

Les enquêteurs et le parquet de Marseille ont saisi un véhicule appartenant au couple et plus de 230.000 euros sur leurs comptes bancaires. 

L'infirmière et son mari ont été remis en liberté dans le cadre de la poursuite des investigations.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie faits divers santé société justice