Marseille : un jeune homme exécuté dans un règlement de comptes sur le vieux-Port

© france 3
© france 3

Un jeune homme exécuté en plein centre ville de Marseille tôt ce matin porte à 13 le nombre des victimes de règlements de comptes dans les Bouches-du-Rhône depuis le début de l'année. "Ca suffit !" , dit le sénateur maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin. 

Par J.P

Règlement de compte video
Règlement de compte mortel sur le vieux port - France 3
Vers 2 heures du matin, ce dimanche, un jeune homme âgé de 22 ans a été abattu sur le Vieux-Port de Marseille. Seul, il se déplaçait à pied  lorsque plusieurs individus ont tiré une rafale de Kalachnikov. Une dizaine d'impacts ont été relevés par les enquêteurs sur le corps de la victime. Ce dernier était connu pour trafic de produits stupéfiants selon le procureur de la République de Marseille. 

Règlement de compte mortel à Marseille
Ce matin à 2h30 sur le Vieux port


Deux hommes sont arrivés vers 2h30 du matin  à sa hauteur en voiture. L'un d'eux est descendu et l'a abattu avant de prendre la fuite à bord du véhicule. Les marins-pompiers de Marseille ont constaté le décès du jeune homme qui était en arrêt respiratoire à leur arrivée. Les faits se sont déroulés sur le quai du Port, à hauteur de l'hôtel de ville de Marseillle.
Une personne, victime collatérale, a également été légèrement blessée par le ricochet d'une balle au pied.
De nombreux noctambules qui se trouvaient encore dans les cafés et les personnes qui rentraient juste d'un évènement festif sur l'esplanade du Mucem ont assisté médusés à la scène. 
Le secteur du vieux port est resté bouclé jusqu'à 7 heures du matin. Selon nos confrères de Franceinfo, le corps n'a pu être retiré que tardivement car le dimanche, les pompes funèbres n'assurent pas de permanence de nuit.  

La thèse du règlement de comptes est privilégiée par les enquêteurs.

La Police judiciaire de Marseille est formelle, ce réglement de comptes est l'oeuvre de "professionnels".  
Il s'agirait ainsi de la 13 eme victime depuis le début de l'année dans les Bouches du Rhône. En 2017, selon la préfecture de Police, les règlements de comptes ont fait 14 victimes dans le département.

Le dernier règlement de compte dans la ville a eu lieu dans la nuit du 25 au 26  mai: deux hommes d'une trentaine d'années, dont l'un, sans antécédent judiciaire, n'était sans doute pas visé, avaient été abattus dans les locaux d'une association sportive de l'Estaque, quartier sur le littoral au nord de la ville, 24 heures
à peine après une visite du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb.




Réaction du sénateur-maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin

Les Marseillais sont excédés par ces règlements de compte à répétition et par cette guerre sur fond de trafic de drogue qui vient, cette fois, frapper aussi un innocent témoin. Ça suffit ! Il est temps que l'Etat réagisse et prenne ses responsabilités en faisant tout le nécessaire pour remédier durablement à cette violence meurtrière.
La Ville de Marseille s'engagera à se tenir pleinement à ses côtés pour lutter efficacement contre ce fléau. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Un nouveau lieu de culte musulman va être construit à Nice

Les + Lus