Marseille : la journée des “dys” pour sensibiliser aux troubles du langage et des apprentissages

Jeunes étudiant avec ordinateurs / © AFP
Jeunes étudiant avec ordinateurs / © AFP

Comme chaque année, la Fédération française des dys organise une journée de sensibilisation aux problèmes d'apprentissage ou de langage que rencontrent les enfants "dys".
L'occasion de tenir informés parents et enseignants sur les dernières avancées dans ce domaine.

Par Ghislaine Milliet

Une journée des dys, cela met l'accent sur la dyslexie, la dyspraxie, la dyscalculie, la dysphasie.
Autant de troubles du langage et de l'apprentissage rencontrés par de nombreux enfants. Il y aurait 7 millions de "dys" en France.

Ce samedi 12 octobre, c'est la journée d'information et de sensibilisation organisée par l'antenne des Bouches-du-Rhône, de la Fédération française des dys. Et ce, pour la 12e année consécutive. Elle se déroule à l'Hôtel du département, quartier Saint-Just à Marseille.

Cette journée est ouverte à tous. Elle propose des conférences accompagnées de nombreux témoignages, des ateliers et animations dédiés à cette thématique, au travers des questions de scolarité, de santé et d’insertion professionnelle.

 

Un combat pas terminé pour les familles


Depuis plus de dix ans, la Fédération Française des dys se bat pour que ces troubles soient pris en compte durant la scolarité des enfants. 

Pour que leur inclusion se poursuive également au travail et dans la société. 
Un combat pour les familles, qui n'est toujours pas terminé.

Les enfants dys ont droit à des aménagements durant leur scolarité. Comme des temps supplémentaires pour les examens et les contrôles. Ou l'assistance d'un Auxiliaire de vie scolaire. Ou la possibilité d'utiliser un ordinateur. 

Luce Nocéra, présidente de FF Dys 13, explique que "depuis la dernière rentrée scolaire, nous avons reçu beaucoup d'appels de familles disant que les accompagnements pour leurs enfants n'avaient pas été reconduits cette année". 

De son côté, le rectorat dit avoir augmenté le nombre d'aménagements ces trois dernières années De 2700 enfants en 2016, le nombre est passé à 3250 enfants en 2018 bénéficiant d'un aménagement pour le baccalauréat (sur les 30000 candidats bacheliers de l'académie Aix-Marseille).

Sur le même sujet

Les + Lus