Marseille : l'association SOS Amitié cherche des bénévoles à l'écoute pour les fêtes de fin d'année

durée de la vidéo : 00h02mn00s
Les bénévoles de SOS Amitiés se mettent à l'écoute pour lutter contre la solitude en cette période des fêtes ©Loic PERRIER / FTV

L'association SOS Amitié a besoin d'écoutants pour aider les personnes à lutter contre la solitude. En 2021, 6471 appels on été traités. Cela représente 20% des appels reçus.

"Respirez. Nous avons tout notre temps. N'hésitez pas, je suis là pour vous écouter." Cette phrase, Jeanne Julienne, écoutante pour SOS Amitié à Marseille a dû la dire plus d'une fois. Cette bénévole a rejoint l'association il y a 4 ans. Depuis elle vient en aide aux personnes victimes entre autre de la solitude.

En cette période de fêtes, cette souffrance se fait d'autant plus ressentir. "C'est un contexte encore plus pesant car c'est un moment de retrouvailles et de joie. Être seul ou faire face à de lourds conflits familiaux lors de la fin de l'année c'est très compliqué à vivre pour ces personnes", explique cette responsable de la communication pour l'antenne de Marseille.

Tout au long de l'année, SOS Amitié recherche des bénévoles qui pourraient prêter une oreille attentive. "L'an dernier (soit en 2021) on a reçu 6471 appels. Cette année, au mois d'octobre, on avait déjà dépassé ce chiffre. On pense finir l'année avec 20% d'écoutes en plus", précise-t-elle.

Un service qui fonctionne sans arrêt

Tous les écoutants de l'association apportent leur aide tous les jours de l'année, 24 heures sur 24. "Il n'y a pas que des personnes âgées qui nous appellent. Il y a aussi beaucoup de personnes qui font des burn-out ou qui sont perdues dans la société actuelle. Et les crises successives que nous vivons ne font qu'empirer les choses. On a un flot ininterrompu d'appels" détaille la bénévole.

À Marseille, l'antenne est composée de 25 bénévoles. Selon Jeanne Julienne, SOS Amitié souhaite doubler son nombre d'écoutants en 2023 car 1 appel sur 5 ne peut être traité par les membres de l'association.

Une formation pour apprendre à écouter

Avant de devenir écoutant, les bénévoles doivent réaliser une formation auprès de psychologues engagés par l'association et d'autres membres de SOS Amitié. "On nous apprend à prendre du recul et à ne pas nous sentir affectés par les communications. Ce qui ne veut pas dire qu'on ne reste pas dans l'empathie complète. Au contraire ! Plus la personne est en détresse, plus elle doit se sentir écoutée et comprise" appuie Jeanne Julienne.

L'objectif de cette apprentissage est de donner des techniques d'écoute pour que les personnes au bout du fil puissent "déposer leur fardeau et se sentir exister".

Pour celles et ceux qui souhaitent se former et être bénévole auprès de l'association, il faut avoir au moins 20 ans et passer des entretiens avec les psychologues et les membres de SOS Amitié. 

Le numéro de la ligne d'écoute de SOS Amitié Marseille : 04 91 76 10 10.