Marseille : la passerelle Rabatau disparaît du centre-ville ce week-end

Publié le Mis à jour le

Cet axe routier aérien en forme de Y, emblématique du coeur de Marseille, doit être déposé en trois jours. Son démontage est présenté comme l'une des étapes nécessaire à l'extension sud de la ligne 3 du tramway.

Depuis 1969, elle impressionnait forcément les automobilistes qui l'empruntaient pour la première fois, et agaçait une majorité de ses riverains en raison des nuisances, bruit ou accidents parfois spectaculaires, qu'elle a pu occasionner.

La passerelle Rabatau, ou plutôt double passerelle puisque la voie se divise en deux axes, ne fait plus partie du paysage marseillais. 

Attaquer sur plusieurs fronts pour déposer tous les éléments le plus rapidement possible

Lito Russica, chef de chantier

Les accès à la place général Ferrié sont fermés à la circulation jour et nuit pendant trois jours.

D'où l'idée de réaliser ces travaux au mois d'août, une période sans événement programmé ni au parc Chanot, ni au stade Vélodromme tout proches.

A terme, une bretelle routière souterraine reliera le boulevard Schloesing à l'A50 et au tunnel Prado Carénage, sa mise en service est prévue à l'été 2023. En surface, l'espace doit être consacré au passage de la ligne de tramway dès 2025.

Emblématique de l'époque du tout automobile, la double passerelle métallique "n'avait pas été construite pour durer" explique Carole Philibert, directrice des études à Marseille Provence Métropole.

Elle aura finalement servi plus de 50 ans et été empruntée par des milliers de véhicules chaque jour jusqu'à ce 21 août 2021.

Le tunnel Prado Carénage restera payant 7 années de plus que prévu afin de financer les travaux estimés à 97 millions d'euros.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité