"Marseille mérite mieux", la municipalité met fin à sa collaboration avec l'historien Franck Ferrand

Publié le
Écrit par Marc Civallero avec AFP
La nouvelle municipalité de gauche de Marseille crée la polémique en mettant un terme à la collaboration de l'historien Frank Ferrand
La nouvelle municipalité de gauche de Marseille crée la polémique en mettant un terme à la collaboration de l'historien Frank Ferrand © France Télévisions

la municipalité de Marseille a supprimé du site internet de la ville les interventions de l'historien Franck Ferrand, "Je ne souhaite pas que la ville soit associée à ce personnage, qui porte des valeurs qui divisent", a déclaré l'adjoint à la culture. L'opposition accuse la mairie de sectarisme.

"Ce n'est pas le contenu de ces podcasts qui pose problème, c'est leur auteur"

Fustigeant les "dérives de Franck Ferrand depuis quelques semaines et quelques mois", l'élu communiste, en charge de la culture, Jean-Marc Coppola, en fonction depuis la victoire de la liste d'union de la gauche du Printemps Marseillais, après 25 ans de règne du maire LR Jean-Claude Gaudin, a confirmé avoir pris cette décision après avoir été interpellé par des internautes sur Twitter. 
Ces derniers reprochaient notamment à l'historien, qui intervenait déjà sur Radio Classique, d'avoir désormais une chronique dans l'hedomadaire, classé à l'extrême droite de l'échiquier politique, Valeurs Actuelles et d'intervenir dans le cadre d'une émission historique sur CNews. Ils le mettaient aussi en cause pour des erreurs ou des approximations.
    
 "Si Franck Ferrand veut se rapprocher de ce que pense Eric Zemmour, c'est son problème", a rajouté Jean-Marc Coppola, en référence au polémiste devenu l'un des piliers de la chaîne d'informations CNews.

"Il n'y avait aucune dimension politique à cette série de podcasts...Cela va dans le sens d'un grand raidissement de tous les points de vue. l'amplitude d'esprit se restreint", 

 A répondu Franck Ferrand, regrettant cette décision.
Jusque-là, l'historien était surtout connu pour ses interventions sur France télévisions, depuis 2017, dans le cadre du Tour de France cycliste, où il s'attardait sur l'histoire des villes et monuments situés sur le passage de la Grande Boucle. La série de podcasts en question, intitulée "Marseille sans galéjade!", lui avait été commandée par l'ancienne municipalité de droite et avait été publiée sur le site internet de la ville à l'automne, sous la nouvelle municipalité de gauche donc. 
Ces dix épisodes s'étaient notamment penchés sur l'écrivain et réalisateur Marcel Pagnol, sur l'invention du savon de Marseille, ou encore sur la peste de 1720 qui avait touché la ville.
 

De leur côté l'opposition LR du groupe "une volonté pour Marseille" dans un communiqué au titre à contrepied " Quand la mairie de Marseille réinvente le maccarthysme" accuse la nouvelle municipalité de "sectarisme et de "chasse aux sorcières".

Pour rappel le maccarthysme c'est le nom donné à l'idéologie anticommuniste et à la campagne aux états-unis du sénateur républicain McCarthy entre 1953 et 1954 contre les intellectuels, les artistes et les employés fédéraux soupçonnés de sympathies pour le communisme.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.