• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : un millier de manifestants contre le maintien du président Bouteflika

Le défilé a tenté de s'approcher du consulat d'Algérie, rue Paradis / © Photo Jerémy Hessas/France3 Provence
Le défilé a tenté de s'approcher du consulat d'Algérie, rue Paradis / © Photo Jerémy Hessas/France3 Provence

Près d'un millier de personnes, la plupart d'origine algérienne, se sont rassemblées à la mi-journée pour dénoncer la candidature d'Abdelaziz Bouteflika aux présidentielles. Puis, les manifestants ont marché vers le consulat d'Algérie, avant de revenir, dans le calme jusqu'au Vieux-Port.

Par Ghislaine Milliet

Ils étaient près d'un millier à s'être donné rendez-vous sur le Vieux-Port à Marseille, pour contester le maintien d' Abdelaziz Bouteflika, candidat à sa réélection à la présidentielle.

Les Algériens de Marseille étaient venus en famille, tous âges confondus, des jeunes mais aussi des plus âgés, de toutes les classes sociales, hommes et femmes, pour contester la candidature de leur président qui brigue un cinquième mandat.

Souvent revêtus de drapeaux algériens, les manifestants  scandaient "Pouvoir assassin" ou "Système dégage" dans une ambiance bon enfant, faite de youyous des femmes.

En chansons ou par écrit sur les pancartes, les manifestants ont réclamé la démission de leur président, un changement de système, ou même de société. 

En cortège, ils se sont rendus au Consulat d'Algérie, dans la rue Paradis. Mais le bâtiment était protégé par un service d'ordre. Le défilé a donc repris en sens inverse, dans une volonté pacifiste, jusqu'au Vieux-Port.

Les élections présidentielles en Algérie débuteront le 18 avril prochain.


 

Sur le même sujet

Européennes : gilet jaune

Les + Lus