Marseille : non Didier Raoult ne quitte pas l'IHU pour la Chine

Un article du magazine Entreprendre précise ce mercredi que le professeur Didier Raoult s'apprêterait à quitter la France pour la Chine. Contacté, l'IHU dément formellement. Il s'agirait d'un faux mail envoyé aux journalistes.
C'est une information qui pourrait faire du bruit à Marseille. Selon le magazine Entreprendre, le professeur Didier Raoult, s'apprêterait à quitter l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée qu'il dirige. Une fake-news, d'après l'IHU.

"L'infectiologue marseillais aurait été recruté par la Peking University Health Science Center (PUHSC), la faculté de médecine de l’Université de Pékin, la plus réputée du pays. Il devrait intégrer ses nouvelles fonctions d’ici la fin de l’été" précise le journal.

Contacté par téléphone, l'IHU dément formellement cette information : "Didier Raoult ne quitte pas l'IHU, et ne part pas en Chine" confirme le service de presse de l'IHU.

Il s'agirait d'un faux mail adressé au magazine Entreprendre, usurpant l'identité de l'infectiologue. L'IHU précise bien que "Didier Raoult ne possède pas cette adresse mail, et n'a jamais écrit à ce journal".

Un fausse adresse mail

Un mail aurait été adressé à Robert Lafont, PDG du groupe de presse Lafont presse-Entreprendre.

Dans ce courriel, le scientifique de l'IHU justifierait son départ pour l'Université de Chine, par la difficulté "d’entreprendre des projets de recherche dans le domaine de la santé en France, le secteur étant rongé par les querelles partisanes, la bureaucratie tentaculaire et le politiquement correct".

Il s'agirait d'après l'IHU, d'une "fausse adresse mail", usurpant ainsi l'identité de Didier Raoult.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société