Coronavirus : le Pr. Raoult annonce la fin de l'épidémie à Marseille et fait tousser l'ARS

Dans une vidéo publiée sur le site internet de l'IHU Méditerranée Infection à Marseille, le professeur Didier Raoult prévoit la fin de l'épidémie de Covid 19 dans quelques semaines, au moins en région Paca. Des propos qui soulèvent à nouveau des critiques, notamment de l'ARS.

Le professeur Didier Raoult, directeur de l'IHU Méditerranée Infection et défenseur de la chloroquine pour traiter le coronavirus
Le professeur Didier Raoult, directeur de l'IHU Méditerranée Infection et défenseur de la chloroquine pour traiter le coronavirus © GERARD JULIEN / AFP
Avec 132 nouveaux cas testés positifs en 24 heures en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, les chiffres officiels de Santé Publique France confirment une baisse régulière de la progression de la maladie dans la région.

Mais le professeur Didier Raoult, patron de l'IHU Méditerranée Infection à Marseille, va plus loin. Dans une vidéo publiée mardi sur le site de l'institut, il indique que selon lui, l'épidémie est en train de disparaître progressivement.

"Il est possible que l'épidémie disparaisse au Printemps et que d'ici quelques semaines, il n'y ait plus de cas pour des raisons extrêmement étranges mais qui sont des choses qu'on a l'habitude de voir pour la plupart des maladies virales respiratoires", affirme le professeur Raoult.

Pour étayer son propos, Didier Raoult s'appuie sur ses chiffres de l'IHU. "Au moment du pic (de l'épidémie), on a eu jusqu'à 368 cas positifs par jour et là, on est actuellement à 60/80 cas par jour, il y a une baisse significative", précise le professeur.

Recadrage de l'ARS Paca

Un pronostic aussitôt recadré par l'agence régionale de santé (ARS) Paca, qui de son côté indique que l'épidémie ne diminue pas, sa progression oui.

Interrogé par France Bleu Provence, le directeur de l'ARS PACA, Philippe De Mester, répond qu'"il est prématuré de pronostiquer la fin de l'épidémie".

"Nous n'en savons rien malheureusement. Nous enregistrons, c'est vrai, depuis quelques jours une diminution de la progression de l'épidémie, pas du tout une régression. L'épidémie va se poursuivre et ça va prendre encore des semaines."

Philippe De Mester le souligne : "Il faut impérativement respecter les mesures de confinement ces prochaines semaines, pour éviter une deuxième vague de contamination".

Soutien d'Emmanuel Macron

Didier Raoult est-il un farfelu ou un génie ? Si le professeur est vivement critiqué par une partie de la communauté scientifique, il séduit jusqu'au plus haut sommet de l'Etat.

Mardi, dans un entretien accordé à nos confrères de RFI, le président de la République, Emmanuel Macron, a qualifié le chercheur marseillais de "grand scientifique".

"Moi, je ne suis pas médecin. Je ne suis pas spécialiste des maladies infectieuses comme le Pr Raoult, pour qui j’ai beaucoup de respect et que je suis en effet allé voir, pour comprendre et m’assurer que ce qu’il proposait était bien testé dans le cadre des essais cliniques", a déclaré Emmanuel Macron. Emmanuel Macron indique à ce sujet que la bithérapie du Pr. Raoult doit être "testée".

"Mon devoir, c’est que toutes les pistes thérapeutiques poursuivies aujourd’hui puissent faire l’objet d’essais cliniques rigoureux, et les plus rapides possibles, pour qu’on trouve un traitement".

Si la progression de la maladie est en baisse dans la région, ce n'est pas le cas au niveau national. En 24 heures, 5.497 personnes ont été testées positives au coronavirus, c'est beaucoup plus que le jour précédent.

En revanche, le nombre de patients admis en réanimation est en baisse au niveau national, + 275 en 24 heures.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter