Marseille : Plus de 2 000 supporters sur le Vieux Port pour la défaite du PSG

Après la défaite du Paris-Saint-Germain hier soir en finale, Marseille reste le seul club français a avoir remporté la ligue des champions. Une foule de supporters marseillais a célébré l'événement ce dimanche soir. Ils étaient plus de 2 000 sur le Vieux Port.
Dès le coup de sifflet final, les Marseillais ont exulté
Dès le coup de sifflet final, les Marseillais ont exulté © Christophe SIMON / AFP
"A jamais les premiers, à jamais les seuls". Le slogan a résonné toute la soirée dans les rues de Marseille ce dimanche 23 août.

Les supporters de l'OM se sont réjouit d'un match auquel leur club n'a pas participé : ils ont éxulté pour la défaite du Paris-Saint-Germain en finale de Ligue des Champions face au Bayern de Munich.

L'OM reste ainsi le seul club français à posséder la précieuse étoile sur son maillot, depuis la victoire de la Ligue des Champions en 1993.

Le club rival de l'OM a perdu 1-0 face au Bayern. Après le but de Kingsley Coman, les Marseillais ont sauté de joie.

Dans les bars, la foule était compacte, unie contre le Paris-saint-Germain.

Scènes de liesse et feux d'artifice


Dès le coup de sifflet final, des scènes de liesse ont éclaté sur le Vieux-Port.

Fumigènes, chants anti-Paris et effusions de joie : tous les ingrédients d'un soir de victoire footballistique étaient réunis.

Quelques feux d'artifice ont été tiré par les supporters :
 

Dans la fête, les maillots du Bayern de Munich cotoient ceux de l'OM, les deux clubs soudés le temps d'un soir, dans la rivalité face au PSG.

Comme Thomas, jeune Marseillais, qui arbore fièrement les couleurs de l'équipe allemande sur le Vieux Port. "On est anti-Paris. A jamais les premiers Marseille ! Ca ne pouvait pas être Paris. Très bonne soirée, très beau match. Merci le Bayern !" se réjouit-il.
 

On est super fiers du Bayern

Miley, jeune Marseillaise



Devant le British pub de Marseille, qui accueillait des centaines de supporters pour visionner le match, Miley est aux anges après la défaite de Paris : "C'était super. On supportait tous le Bayern. On est super contents. On reste seuls avec notre étoile. On est super fiers du Bayern."

Un peu plus loin, Bryan, un jeune Marseillais, remercie le gardien de but du Bayern Manuel Neuer pour sa performance : "Neuer, l'homme du match. Moi, demain, je me fais un tatouage sur le front 'Neuer', et je prend le maillot de Neuer. Mon papa c'est Neuer !"

Le gardien a d'ailleurs lui-même répondu à la ferveur marseillaise, par un clin d'oeil sur Instagram.

En postant une photo de lui soulevant la coupe, le joueur allemand a indiqué le stade Vélodrome de Marseille comme géolocalisation de la photo. Un détail sarcastique qui a séduit les Marseillais :
 
Voir cette publication sur Instagram

🏆🏵🏆 Triple @fcbayern

Une publication partagée par Manuel Neuer (@manuelneuer) le


Pour chambrer les Parisiens, les Marseillais ont fait preuve d'inventivité sur les réseaux sociaux.

A l'image du trait d'humour de Dimitri Payet, le meneur de jeu de l'Olympique de Marseille.

Il a apporté son soutien au club munichois, et n'a pas manqué de rappeler sur Twitter que l'OM était le seul club français à avoir remporté la Ligue des Champions.
 

Quelques dégradations, 3 interpellations


La fête s'est terminée aux alentours de 2 heures du matin dans le centre de Marseille.

Des feux de poubelles et des dégradations de commerces ont été constaté au cours de la soirée, comme le regrette la maire du premier secteur Sophie Camard, sur Twitter :
 

Un supermarché de la Canebière et quelques restaurants ont notamment été pris pour cibles, au cours de tentatives de pillages.

Des scooters et voitures auraient aussi été dégradés, selon la police.

Les forces de l'ordre ont du intervenir pour disperser la foule.

Quelques heurts ont éclaté entre CRS et supporters, donnant lieu à trois interpellations pour jets de projectiles sur les forces de l'ordre.
 
Dans deux semaines, le 13 septembre, le PSG rencontrera l'Olympique de Marseille à Paris dans un match de Ligue 1.

Le derby entre les deux clubs rivaux, désormais surnommé le classique, sera le premier de la saison.

De son côté, l'OM fera son retour en Ligue des Champions le 20 octobre, pour des matchs de poule.

Les noms des adversaires seront connus le 1er octobre. Le PSG ou le Bayern de Munich pourraient en faire partie.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
om football sport ligue des champions psg violence faits divers