Marseille : plusieurs dizaines de militants bloquent une station Total

Publié le Mis à jour le

Des militants d'Attac ont bloqué ce samedi une station service du groupe Total à Marseille. Attac reproche à la multinationale d'utiliser des énergies fossiles, "responsables du déréglement climatique". Et d'utiliser les paradis fiscaux.

Une cinquantaine de militants d'Attac ont bloqué ce matin la station service Total du boulevard Sakakini à Marseille, pendant 30 minutes. 

Une action symbolique contre la multinationale que l'association accuse "d'investir massivement dans le pétrole et le gaz, alors que ces énergies fossiles sont responsables du déréglement climatique".

Selon Christine Mead, présidente d'Attac Marseille,

les multinationales ont atteint un niveau de pouvoir disproportionné et dangereux. Elles profitent de toutes les opportunités qui leur sont offertes pour accroître leurs profits au détriment du reste de l'humanité et de la planète (...). Nous devons nous libérer de leur emprise néfaste.

 

En France et en Europe, Attac a lancé une pétition contre "la justice parallèle qui protège les multinationales" et a récolté plus de 545000 signatures de citoyens européens. 



Attac a dans sa ligne de mire BNP Paribas et Amazon. Pour cette dernière, les militants promettent un "vendredi noir" à l'occasion du Black Friday les 29 et 30 novembre.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité