• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : la région veut réduire la prime de fin d'année en cas d'absentéisme

Marée de drapeaux devant l'hôtel de région. / © Gaelle Carra France 3 Provence Alpes
Marée de drapeaux devant l'hôtel de région. / © Gaelle Carra France 3 Provence Alpes

La FSU a appelé les Territoriaux des lycées et services à manifester ce vendredi matin devant l'Hôtel de région alors que le comité technique doit débattre de la réduction de la prime de fin d'année des agents qui posent plus de 6 jours de maladie par an. 

Par Annie Vergnenegre

Ils avaient déjà manifesté le 30 janvier dernier, ils sont à nouveau là et plus nombreux ce vendredi matin à l'appel du syndicat majoritaire. Près de 800 agents de lycées et d'agents de service sont rassemblés depuis 10h30 devant l'Hôtel de région. 

Ils s'inquiètent de ce qui sera décidé au sein du comité technique qui doit se réunir aujourd'hui. En débat : une décote de la prime de fin d'année pour les agents malades plus de 6 jours par an.
 
© Jérémie Hessas France 3 Provence Alpes
© Jérémie Hessas France 3 Provence Alpes

La remise en cause de ce droit acquis depuis 35 ans provoque une levée de boucliers chez les 6000 agents de la région. Le comité technique prévu fin janvier avait déjà été reporté.

107,50€ par jour

Le président Renaud Muselier chiffre à 18 millions d'euros le coût de cet absentéisme, qu'il juge excessif par rapport aux autres régions de France. 

Le comité technique pourrait ainsi décider qu'à compter du 6e jour d’absence pour maladie ordinaire, la prime de 2100 € bruts serait amputée de 107,50€ par jour. Au-delà de 25 jours d’absence, la prime serait totalement supprimée.

 

Sur le même sujet

Chantal Marchand, directrice départementale des finances des Alpes-Maritimes

Les + Lus