Marseille / Reims : l'OM arrache le match nul, un cadeau de fin d'année bienvenu

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mariella Coste et Michel Aliaga

Un partout au bout du temps additionnel, grâce à un pénalty très généreux accordé par l'arbitre, les marseillais sauvent les meubles pour leur dernier match de l'année.

Match sans paillettes

Un partout au bout du temps additionnel, grâce à un penalty très généreux accordé par l'arbitre François Letexier... Inespéré d'autant que 3 minutes plus tôt il n'a pas accordé un pénalty évident à Reims... Malgré l'utilisation de la vidéo. Un dernier match sans paillettes pour l'OM, qui espérait finir l'année sur un succès et sur une bonne note contre Reims.

Un point c'est tout

Avec ce simple point, l'OM n'a pas vraiment profité de la réception des Champenois, alors que les duels entre Nice et Lens d'une part et Monaco et Rennes d'autre part auraient pu lui permettre de faire une belle opération avant les fêtes. Dans une fin de match électrique où le jeune attaquant marseillais Bamba Dieng a été exclu pour un vilain tacle, Dimitri Payet a été victime d'une faute dans la surface et a transformé lui-même le penalty (90e+8), avant d'enfiler un bonnet de Père Noël pour fêter ça.

L'OM reste sur le podium, 2e ex-aequo à égalité de points avec Nice...

Jorge Sampaoli, l'entraîneur de Marseille, est forcément très déçu :

Quand on domine autant, c'est incompréhensible de ne pas réussir à gagner.

C'est l'épilogue d'une mi-saison en montagnes russes : l'équipe de l'OM s'est montrée trop dépendante de Dimitri Payet... qui a encore hier soir sauvé la mise en transformant le pénalty au bout du temps additionnel.

Les Marseillais savent tout de même qu'ils ont un match de plus à jouer, contre Lyon. Mais ils doivent surtout réapprendre à marquer et à profiter de leur domination.

Prochain match le 2 janvier 2022 après 6 jours de trêve de Noël. Les Olympiens défieront les amateurs de Chauvigny en coupe de France.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité