Marseille : le requin femelle coincé dans le port de l'Estaque a été tracté en mer

Peur ? Jamais ! C'est juste un gentil grand requin bleu (photo d'ILLUSTRATION) / © Charles Hood / PHOTOSHOT/MAXPPP
Peur ? Jamais ! C'est juste un gentil grand requin bleu (photo d'ILLUSTRATION) / © Charles Hood / PHOTOSHOT/MAXPPP

Un requin bleu a passé deux jours dans le port de l'Estaque, 16ème arrondissement de Marseille. La nouvelle a beaucoup fait parler, la femelle est blessée, elle attend des petits requineaux, et ne s'est pas débattue lorsque les humains l'ont tractée vers le large.

Par Nathalie Deumier

On a beau savoir que le requin bleu n'est pas agressif, voir une bête de 2,50 mètres de long nager dans les eaux d'un port reste impressionnant. Impressionnant et peut-être émouvant car beaucoup de Marseillais se sont intéressés à cette femelle qui tournait en rond dans les eaux du port de l'Estaque, avec un œil blessé.
 
Après avoir appelé les Marins-pompiers et la Gendarmerie maritime, nous avons finalement trouvé les personnes qui sont intervenues pour secourir le requin : des agents du Parc national des Calanques, un guide de pêche et la Brigade de surveillance du littoral. 
Non non, n'insistez pas Madame, on vous a dit qu'on n'avait pas peur (ILLUSTRATION de requin bleu) / © Linda Pitkin / PHOTOSHOT/MAXPPP
Non non, n'insistez pas Madame, on vous a dit qu'on n'avait pas peur (ILLUSTRATION de requin bleu) / © Linda Pitkin / PHOTOSHOT/MAXPPP

Elle attend des requineaux, et porte une blessure à l'oeil

Ce vendredi, en début d'après-midi, les secours se sont approchés de la femelle et ont constaté qu'elle était pleine. Ils ont passé un lasso autour d'elle et l'ont tractée, doucement, en marche arrière, vers la sortie du port. Le squale s'est laissé faire, il a "coopéré", selon les termes des agents.  

Les requins qui se perdent sont habituellement jeunes. Cette femelle s'est peut-être égarée, perturbée par sa blessure. Elle est peut-être en recherche d'un endroit calme pour mettre bas. "Calme" n'étant pas le premier mot qui vient à l'esprit dans un port.

Observée pendant deux jours, on sait donc qu'elle est sortie est revenue plusieurs fois dans le port. Les conditions météo n'ont pas permis de la tracter très loin. Il est donc envisageable qu'elle revienne. A 17 heures ce vendredi, elle n'était plus dans le port.

"Têtue comme un requin" n'est pas une citation commune mais pourrait le devenir...  
 

Sur le même sujet

Les + Lus