• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : les salariés des 5 restaurants McDo demandent des engagements écrits du repreneur

© Xavier Schuffenecker France 3 Provence
© Xavier Schuffenecker France 3 Provence

Après la victoire vendredi des salariés du McDonald's de Saint-Barthélémy dans les quartiers nord de Marseille, c'est la désillusion pour les cinq autres restaurants marseillais qui vont être rachetés. Les employés redoutent les méthodes du repreneur et se sont mis en grève.
 

Par Annie Vergnenegre

Passée l'euphorie de la victoire vendredi des salariés du McDonald's Saint-Barthélémy,  c'est la désillusion pour les 300 employés des cinq autres restaurants marseillais qui, eux, vont être rachetés.
Après une visite plutôt musclée du nouveau repreneur Mohamed Abbassi, ils ont excercé dimanche leur droit de retrait et se sont mis en grève. 


Tensions 


Mohamed Bensaada, du syndicat des quartiers populaires de Marseille qui apporte son soutien au mouvement explique : "Il y a eu des agents de sécurité qui ont accompagné Monsieur Abbassi et Monsieur Brochiero , qui se sont présenté sur plusieurs sites de la franchise, qui ont menacé, insulté, bousculé et même agressé un des équipiers".
 

Réunion de concertation


La situation s'envenime même si le repreneur affirme entendre garder le personnel et leurs acquis. Les salariés veulent des engagements écrits. Une réunion de concertation est prévue dans quelques jours. 
Mohamed Abassi n'a pas pu être joint ce dimanche par notre équipe, Jacques Bertolotti et Xavier Schuffenecker : 

Sur le même sujet

Interview du colonel Jacques Baudot, SDIS 83

Les + Lus