• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : les sourds en colère se manifestent

© Sourds du sud en colère
© Sourds du sud en colère

Ils ont revêtu des gilets bleus pour camper devant la mairie de Marseille. Deux cents sourds venus de Toulon ou encore Aix-en-Provence se sont rassemblés à Marseille pour défendre leur langue. Une manifestation organisée dans tout le pays. 

Par Nathalie Deumier

"Les sourds en colère", c'est le nom du mouvement national. Nom décliné ici en "Sourds du sud en colère". Deux cents sourds se sont réunis ce lundi 20 mai pour défendre leur langue, la "langue des signes". Si nous savons tous à quoi elle ressemble, nous savons moins qu'elle est en danger. C'est ce qu'ils veulent expliquer aux autorités.
 
© Sourds du sud en colère
© Sourds du sud en colère

Les interprètes sont rares, trop rares, selon les sourds. Ils ne seraient pas assez bien formés, faute de bonne formation. Ce lundi, une délégation a été reçue à la mairie de Marseille. Les manifestants sont ressortis avec deux bonnes nouvelles :
- Ils pourront disposer d'une salle municipale pour se regrouper
- Certaines réunions de la municipalité, à l'école ou dans les universités seront traduites en langue des signes.

Notre pays a du retard à rattraper. Un exemple : la France compte 400 traducteurs, et New York 5 000. Au niveau national, les sourds ont demandé l'inscription de la langue des signes dans la constitution.

Un second rassemblement est prévu à Paris le 20 juin.  

Page Facebook de Sourds du Sud en colère
Page Facebook de Sourds en colère

Sur le même sujet

Replay concert French Fuse

Les + Lus