Marseille : un tiers de la pollution atmosphérique est dû au trafic des bateaux

A Marseille, un tiers des émissions d'oxyde d'azote serait due au trafic maritime / © France 3 Provence-Alpes
A Marseille, un tiers des émissions d'oxyde d'azote serait due au trafic maritime / © France 3 Provence-Alpes

Le trafic portuaire de Marseille serait responsable d'un tiers des émissions d'oxyde d'azote selon Air Paca. Les responsables de cette pollution vont plancher pour améliorer la situation

Par Ludovic Moreau

C'est peut-être le début d'une prise de conscience des acteurs de la vie maritime marseillaise. L'oxyde d'azote qui s'échappe des cheminées des navires serait responsable d'un tiers de la pollution atmosphérique du centre-ville. Pour réduire cette pollution, des solutions sont déjà mises en œuvre comme l'amélioration des carburants ou encore le branchement au réseau électrique des navires lorsqu'ils sont à quai.

La Journée Méditerranéenne de l'Air


La société Air Paca, organise le 14 novembre prochain et pour la première fois à Marseille, "La journée Méditerranéenne de l'Air". Ce colloque a pour objectif de réunir autour d'une même table les pouvoirs publics, les structures portuaires et les compagnies maritimes. Ces professionnels devront plancher sur des solutions concrètes et des investissements à réaliser pour diminuer les émissions polluantes des navires.

Le coût de la pollution atmosphérique sur la santé est de 100 milliards d'euros par an en France

déclare Dominique Robin, directeur d'Air Paca.

Pollution navire
Le trafic maritime serait responsable d'un tiers de la pollution atmosphérique de Marseille


Des projets sont à l'étude. D'ici 2022, des navires fonctionnant au gaz devraient relier la Corse et le continent. En attendant, au premier semestre 2018, des mesures des émissions de particules seront réalisées pour connaître avec précision l'impact des navires sur l'environnement marseillais.

Sur le même sujet

Les + Lus