• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

A Marseille, les trottinettes sur les trottoirs, c’est désormais interdit

Les trottinettes électriques désormais interdites sur les trottoirs de Marseille / © VALLAURI Nicolas MaxPPP
Les trottinettes électriques désormais interdites sur les trottoirs de Marseille / © VALLAURI Nicolas MaxPPP

Rouler en trottinette électrique sur les trottoirs marseillais sera interdit d’ici vendredi. Le nombre d’accidents et d’incivilités explose, la Mairie de Marseille a donc pris la décision d’anticiper le décret gouvernemental d’interdiction prévu pour la rentrée 2019.

Par Nina Pavan, GB

Le slalom entre les piétons vit ses dernières heures. La mairie de Marseille doit d’ici à vendredi, promulguer un nouvel arrêté interdisant de rouler en trottinette sur les trottoirs. La municipalité l’avait autorisé avec l’arrivée de la trottinette en libre de service, début janvier.
 
Mais après sept mois d’expérimentation, au vu du nombre d’accidents et d'incivilités, la mairie de Marseille rétropédale et officialisera son interdiction sur les trottoirs d’ici la fin de la semaine.

Plus d'accidents depuis le début de l’été

193. C’est le nombre d’interventions des Marins-Pompiers de Marseille, du 1e janvier au 14 juillet 2019, pour des accidents liés aux trottinettes électriques.
 
Une goutte d'eau sur les 352 sorties quotidiennes des pompiers à Marseille. Dans la plupart des cas, pas de gros traumatismes. Sur 193 accidents, trois victimes ont été lourdement blessées, polytraumatisées.

Plus inquiétant peut-être, l'explosion des accidents en période estivale, avec près de 30 interventions des Marins-Pompiers en seulement 15 jours, du 1er au 14 juillet 2019.

La nouvelle réglementation des trottinettes

La mesure municipale anticipe de quelques semaines le décret gouvernemental fixant le cadre législatif de l'usage des trottinettes électriques. Il doit être voté à la rentrée septembre.
 
Monoroues, gyropodes, hoverboards… Tous les nouveaux engins de déplacement personnels motorisés (EDPM) sont en réalité concernés. 
Sorties des trottoirs, les trottinettes devront donc désormais circuler exclusivement sur les pistes cyclables et sur la route à une vitesse maximum de 25km/h.

Les couloirs de bus et de taxi leurs sont interdits. Dans une ville comme Marseille qui manque cruellement de pistes cyclables, cette interdiction pourrait peut-être dissuader certains utilisateurs.  

D'autre part, le décret prévoit un âge minimum de 8 ans pour avoir le droit de conduire un EDPM.

L'usage d'écouteurs est prohibé et les utilisateurs de moins de 12 ans devront porter un casque, comme pour le vélo. 

Le port du casque est obligatoire et le transport de passagers n'est toujours pas autorisé.

Et pour les contrevenants, l'amende peut s'annoncer salée. De 135 euros pour circuler sur les trottoirs à 1.500 euros en cas de non-respect de la limitation de vitesse.

A lire aussi

Sur le même sujet

Jérôme Viaud (06), maire de Grasse revient sur la dégradation de sa permanence

Les + Lus