Le tracé de la ligne 97 de la RTM est amené à évoluer, et l'arrêt qui dessert l'hôpital psychiatrique devrait disparaître. Ce qui suscite l'inquiétude des soignants, qui viennent d'adresser un courrier et lancent une pétition.

Les soignants et personnels de l'hôpital psychiatrique Edouard-Toulouse, à Marseille (15e), sont inquiets. Et le syndicat Sud de l'établissement, majoritaire, le fait savoir dans un courrier adressé le 28 janvier à Martine Vassal, présidente de la Métropole Aix-Marseille, que France 3 Provence-Alpes a pu consulter.

Des copies de cette lettre de doléances ont été adressées au maire de Marseille, au maire de secteur des 15e et 16e arrondissements, au préfet de région, ainsi qu'au directeur de l'ARS.

La raison de leur colère ? Dans le cadre de la réorganisation du réseau de bus des communes de Marseille, Allauch, Plan-de-Cuques et Septèmes-les-Vallons, ils sont inquiets de la disparition de l'arrêt de bus qui dessert leur établissement.

"Après avoir pris connaissance du nouveau tracé de la ligne B12 venant remplacer l’actuelle ligne 97, il semblerait que notre établissement ne soit plus desservi par la RTM, ce qui pénaliserait de manière certaine nos patients, leurs familles ainsi que les personnels de notre hôpital", écrit le syndicat Sud dans ce courrier.

"Notre établissement en santé mental couvre les 1er, 2e, 3e,13e,14e et 15e arrondissements de Marseille ainsi que Septèmes-les-Vallons et les Pennes-Mirabeau, et compte plus de 1 100 professionnels tous grades confondus. Notre établissement est déjà fragilisé par un manque de personnel médical et paramédical donnant lieu à une réduction de l’offre de soins avec des fermetures de lits et d’unités. L’attractivité passe aussi par les transports et la mobilité, ce que nous offre aujourd’hui la ligne actuelle", détaille le représentant syndical.

"C’est pourquoi, en tant que syndicat majoritaire de l’hôpital Edouard-Toulouse, nous vous demandons le maintien d’une desserte RTM pour notre établissement avec la nouvelle ligne B12", conclut le syndicat.

En parallèle, ,une pétition a été lancée en ligne pour demander le maintien de cet arrêt.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité