Marseille : une “vague orange” pour que l'Aquarius reprenne sa mission de sauvetage

Le navire civil humanitaire Aquarius / © DOMENIC AQUILINA
Le navire civil humanitaire Aquarius / © DOMENIC AQUILINA

L'association SOS Méditerranée appelle à une mobilisation citoyenne samedi 6 octobre afin que l'Aquarius reprenne sa mission de sauvetage. Sans pavillon, le navire risque en effet d'être contraint de rester à quai en accostant à Marseille jeudi.

Par Eline Erzilbengoa

C'est un énième cri d'alerte de SOS Méditerranée.

L'association appelle à défiler en orange samedi après-midi. Orange comme la couleur des gilets de sauvetage, mais aussi comme la coque de l'Aquarius. 
 

La mobilisation est attendue à Marseille au Vieux-Port mais aussi dans une trentaine d'autres villes françaises et européennes.
 

Nous en appelons à chacun de porter ces couleurs pour montrer que nous ne sommes pas indifférents, nous citoyens européens, à ce qui se passe en mer Méditerranée


déclare Sophie Beau, cofondatrice et directrice générale de SOS Méditerranée. 
 

Il ne s'agit pas seulement de l'Aquarius, mais bien du sauvetage en mer et l'obligation d'assistance à personne en danger qui est remis en cause, le droit maritime est bafoué tous les jours

poursuit-elle. 
 

L'Aquarius sans pavillon


Le 23 septembre dernier, l'Aquarius s'est vu retirer son pavillon par le Panama. Décision qui prendra effet lorsqu'il accostera au port de Marseille.

Sans pavillon, le dernier navire humanitaire à parcourir la Méditerranée, affrété par deux ONG (SOS Méditerranée et Médecins Sans Frontières), devra rester à quai et ne pourra plus exercer ses missions de sauvetage en mer. 
 

L'association SOS Méditerranée demande alors dans une pétition en ligne à tous les Etats d'Europe : 
"- De prendre toutes les mesures nécessaires pour permettre à l’Aquarius de reprendre sa mission de sauvetage le plus rapidement possible ;
 - De faire respecter le devoir d'assistance aux personnes en détresse en mer ;
 - D’assumer leurs responsabilités étatiques en établissant un véritable modèle de sauvetage en Méditerranée".


Cette pétition a déjà recueilli plus de 100 000 signatures. L'objectif est d'atteindre le million. 
 

D'après l'association, depuis 4 ans, plus de 15 000 hommes, femmes et enfants sont morts noyés en Méditerranée en tentant la traversée sur des embarcations de fortune. En deux ans et demi, près de 30 000 ont pu être secourues dont 23% sont des mineurs.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus