Marseille : vente de fruits et légumes aux origines frauduleuses sur le Marché d'Intérêt National

Dans la nuit du 1er au 2 août, plusieurs tonnes de fruits et légumes ont été interceptés sur le marché d’intérêt national des Arnavaux. Les agents de la concurrence et de la répression des fraudes ont découvert des pratiques trompeuses, concernant l'origine des produits.

4,5 tonnes de fruits et légumes ont été interceptés pour pratiques trompeuses, sur le Marché professionnel d’Intérêt National des Arnavaux dans la nuit du 1er au 2 août, dans le quatorzième arrondissement de Marseille. Le marché des Arnavaux est un lieu où les producteurs de fruits et légumes de la région écoulent leurs productions auprès de grossistes du département.

"Francisation" et faux producteurs

Les agents ont contrôlé de faux producteurs de fruits et légumes. Ils ont constaté une «francisation» des produits, une pratique qui consiste pour un professionnel à faire passer ses produits pour français alors qu’ils ont été achetés à l’étranger. Des délits de tromperie qui sont passibles d’une peine de deux ans d’emprisonnement et d’une amende de 300 000 euros. Sept procédures pénales doivent être ouvertes à l'encontre des producteurs incapables de justifier la provenance de leur marchandise, a indiqué ce mardi la préfecture des Bouches-du-Rhône.

Les marchandises iront à une association d'aide alimentaire

 Les 4,5 tonnes de produits ont été récupérées par l’Association Nationale de Développement des épiceries Solidaires qui les redistribuera dans leurs circuits d’aide alimentaire.

Ces opérations de lutte contre la fraude sur les fruits et légumes sont régulièrement reconduites chaque année dans les Bouches-du-Rhône et notamment à la période estivale.

En juillet 2021, une vaste enquête avait été ouverte par le parquet de Tarascon, suite à la francisation de fruits et légumes venus d'Espagne. 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité