Cet article date de plus de 3 ans

Marseille : Vinci Immobilier suspend les travaux sur le site antique de la Corderie

Vinci Immobilier annonce la suspension des travaux sur le site archéologique de la Corderie, à Marseille. Après des mois de lutte menés par des habitants du quartier, et une intervention déterminante du président de la République la semaine dernière, les travaux sont arrêtés jusqu'à nouvel ordre.
Le site, le 4 août 2017
Le site, le 4 août 2017 © VALérie Vrel / PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP
"Les travaux sont suspendus jusqu'à nouvel ordre", c'est ce que nous annonce l'attachée de presse de Vinci Immobilier, Vanessa Lattes. Pour suivre la chronologie de cette décision, il faut remonter au 21 septembre dernier. Emmanuel Macron est en visite à Marseille. Interrogé sur le cas hyper-sensible de ce site archéologique, il répond que la ministre de la Culture, Françoise Nyssen viendra « dans les prochaines semaines ». Devant l’insistance des militants, il promet : "Je vais m’en occuper". Et bien c'est chose faite puisque "en accord avec les autorités publiques", c'est-à-dire la Préfecture, Vinci Immobilier annonce cette suspension des travaux. 

Notons tout de même que les travaux sont interrompus par les défenseurs du site depuis le 2 août. Ils ont fait barrage à une pelleteuse qui venait entamer le chantier. Notons également le terme "suspendu" qui promet encore quelques rebondissements dans cette incroyable histoire. Ou peut-être un dernier rebondissement ? 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archéologie culture patrimoine politique immobilier économie