Michel Hidalgo est mort à l'âge de 87 ans à Marseille

L'ancien manager général de l'OM Michel Hidalgo est mort ce jeudi 26 mars à Marseille, a annoncé sa famille à France Info. L'ancien sélectionneur de l'équipe de France de football résidait depuis de nombreuses années à Marseille.

Michel Hidalgo venait de fêter le 22 mars ses 87 ans. L’homme du nord avait choisi de vivre dans le sud. Né à Leffrinckoucke, il a terminé ses jours sous le soleil de Marseille après une carrière bien remplie.

Les supporters marseillais lui ont immédiatement rendu un vibrant hommage sur les réseaux sociaux. "En plus d'être un immense sélectionneur, Michel Hidalgo était l'un des grands hommes sur qui le Boss s'est appuyé pour bâtir notre grand OM"  écrit @Djerir26.

L'Olympique de Marseille lui a également rendu hommage : "D’une gentillesse et d’une bienveillance inégalables, Michel Hidalgo laissera un grand vide."

Héros de l’Euro 84

Footballeur international, Michel Hidalgo a écumé les pelouses au Havre, à Reims puis à Monaco, où il gagne deux nouveaux titres de champion de France et deux coupes de France. C'est là qu'il finit sa carrière de joueur en 1966 pour devenir ensuite entraîneur au RC Menton très brièvement puis sélectionneur de l’équipe de France de 1976 à 1984.

Son nom est associé à ceux de Michel Platini, Maxime Bossis et Dominique Rocheteau avec qui il qualifie la France pour le mondial 1978 en Argentine. En 1982, les Bleus échouent aux portes de la finale de la coupe du monde en Espagne, face à l’ancienne RFA. Cette rencontre reste parmi les plus grands matchs de football de l'histoire.

Deux ans plus tard, avec l'Euro Michel Hidalgo offre à la France son premier succès dans une compétition internationale et devient l'une des figures les plus emblématiques du football français. "Michel, comme sélectionneur, a porté l'équipe de France au sommet de son art, en faisant avec détermination le choix du beau jeu et en permettant à chacun d'entre nous d'exprimer toutes nos qualités et nos talents individuels", a rappelé Michel Platini.

"Il était notre papa, notre grand-père, très proche des gens. Il était très humain et d'une grande sincérité", l'a salué Bernard Lacombe.

Vainqueur de l’Euro, Hidalgo quitte le banc des Bleus avec une grande popularité. Il refuse l’offre du Réal tout comme celle du président Mitterrand qui veut faire de lui son ministre des sports.

VIDEO. Son portrait en 1981 :

Ami de Tapie

C’est en tant que manager général qu’il arrive à l’OM en 1986, à la demande de son ami Bernard Tapie, qui se donne 5 ans pour faire de l’OM un grand de l’Europe du foot.

Je vais continuer à essayer de construire le club. Ici, des milliards ont été brassés. Sur le plan du public et celui du palmarès, l'OM est un des plus grands clubs de France. Et pourtant, tout est bâti sur du sable. Il n'y a rien ici !,

déclare-t-il lors de sa nomination. Il quitte ses fonctions en 1991, avant que l’OM n’atteigne la plus haute marche du podium européen. Pour lui, l’aventure marseillaise se termine mal, sur une condamnation avec sursis dans l’affaire des comptes de l’OM. "Je regrette juste de ne pas avoir été entraîneur de cette équipe", dira-t-il seulement des années plus tard.

Fidèle à Marseille et à l'OM

S’il quitte l’Olympique de Marseille, il reste fidèle à la ville où il fait bon vivre. Du balcon de sa résidence de La Cadenelle, il peut admirer la Méditerranée.

Je peux marcher le long de la mer et c’est du pur bonheur, confiait-il dans une interview. J’essaye chaque matin de faire trois quarts d’heure de marche.

A plus de 80 ans, Michel Hidalgo restait très actif dans l’univers du ballon rond, pigiste et commentateur pour Canal +, mais aussi au micro de de RTL, à l’OM TV.

Fidèle de l’OM et du stade Vélodrome, il ne ratait aucune rencontre des Marseillais. Son nom restera attaché à Marseille et au football français.

Malade depuis plusieurs années, Michel Hidalgo s'est éteint entouré des siens ce jeudi en début d'après-midi. Une messe sera célébrée à sa mémoire à Marseille dès la fin du confinement. "On fera quelque chose plus tard" avec les champions d'Europe, a promis Giresse. "On se retrouve quand tout sera fini".

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité