• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Mondial la Marseillaise : diesel, l’équipe Courtois se qualifie pour le dernier carré

L'équipe Courtois lors de sa victoire en 1/4 de finale de la Marseillaise / © Maxence Gevin/France 3 Alpes-Provence
L'équipe Courtois lors de sa victoire en 1/4 de finale de la Marseillaise / © Maxence Gevin/France 3 Alpes-Provence

D’abord totalement hors-sujet puis brillante, la triplette Courtois assure finalement l’essentiel. Les Malgaches Andrianinaina se sont progressivement délités et laissent leur adversaire filer en demi-finale (13/8).
 

Par Maxence Gevin/KB

Les premiers coups de la mène initiale donnent l’impression d’une grande précision de l’équipe Courtois. Malgré des points peu précis, l’équipe malgache remporte la mise avec un dernier coup. Un point opportuniste (0/1) qui a déjà mis un coup derrière la tête des coéquipiers de Courtois.

La seconde mène démontre une grosse faiblesse au tir de Nguyen puis Viola. Profitant de l’occasion, l’équipe adverse sanctionne et transforme ses trois boules supplémentaires. Avec un joli au carreau au passage, elle signe le premier break de la partie.


L'équipe Courtois en difficulté

Sonnée, l’équipe Courtois tente de réagir et le capitaine aligne les jolis points pour porter ses équipiers. Mais rien à faire, les Malgaches, implacables, continue de creuser et inscrivent deux nouveaux points. A 0/6 la réaction se doit d’être rapide. Après une mène annulée, l’équipe Courtois profite des premières erreurs malgaches pour refaire une partie de son retard en glanant ses trois premiers points (3/6).

 



Plus efficaces et poussés par un public acquis à leur cause, Courtois-Nguyen-Viola semblent prendre l’ascendant mais se manquent au moment de conclure. Résultat : deux points de lâchés aux Malgaches.

 
Le 1/4 de finale de l'équipe Courtois / © Maxence Gevin/France 3 Provence-Alpes
Le 1/4 de finale de l'équipe Courtois / © Maxence Gevin/France 3 Provence-Alpes


Retombant de leurs travers, ils sont à deux doigts de concéder une grosse mène et potentiellement la partie. Mais une sortie de bouchon salvatrice leur permet de gagner un sursis. Ce coup est certainement le tournant de la partie.

 



Avec beaucoup plus d’intensité et transcendés par un public en feu, les favoris ont totalement renversé la vapeur puis déroulés leur jeu. Avec une première mène à trois, ils mettent la pression sur leur adversaire (6/8). Un carreau de Nguyen dans la mène n°11 leur permet de disposer de deux boules pour pointer. Ils convertissent la sanction et reviennent alors à égalité (8/8).
 

Un public en feu 

Pris par l’intensité et dans une ambiance folle, les Malgaches se mettent à déjouer. Les sourires de retour en même temps que la précision, les Français enchaînent malgré la résistance adverse. Sous une pluie de carreaux, ils concluent la mène et remportent deux nouveaux points.

 



La suivante est aussi la dernière. Très inefficace au point, l’équipe de Madacascar se met en difficulté dès le début. Malgré un dernier barroud d’honneur, elle concède quatre boules à son homologue. Il n’en fallait pas plus et l’équipe Courtois conclut sa partie (13/8) sur sa première occasion.

Passée proche de la victoire, les Malgaches se sont finalement totalement délités au fil des minutes. Ils ont encaissé un cinglant 10/0 sur la fin et sortent donc du tournoi.
 
 

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus