• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Mondial la Marseillaise à pétanque : l'équipe Puccinelli s'envole vers les quarts de finale

© France 3
© France 3

Nouveau choc à l'occasion des 8è de finale de ce 57è Mondial à pétanque entre la formation de Jean-Michel Pucccinelli et celle de Gilles Gayraud. Comme souvent le début de partie a été accroché, mais au final c'est une qualification logique pour Tyson Molinas et Vigo Dubois 13 à 5.

Par Karim Attab

Nous sommes quasiment rentrés dans le "money time" de ce 57 Mondial à pétanque, et les favoris ne peuvent plus trop s'éviter. La première partie des 8è de finale a opposé sur le carré d'honneur France 3, la triplette Jean-Michel Puccinelli - Tyson Molinas - Vigo Dubois à son homologue de Gilles Gayraud - Hocine Hassaine - Simon Santiago. Plusieurs anciens vainqueurs de la Marseillaise sur cette opposition très serrée lors des trois premières mènes, à l'issue desquelles le score est de trois partout.
Réaction de Gayraud après son élimination par Puccinelli


Les pointeurs contre les tireurs

C'est une véritable opposition de style entre ces deux équipes. D'un côté, la science de l'appoint, parfaitement maîtrisée par Gilles Gayraud (deux victoires au mondial à pétanque) et l'expérimenté Hocine Hassaine, une référence en la matière. De l'autre, deux artilleurs reconnus dans le monde de la pétanque. Tyson Molinas, 19 ans, qui fait déjà partie des meilleurs mondiaux, et Jean-Michel Puccinelli, qui malgré son palmarès déjà bien fourni, court toujours après sa première victoire ici à Marseille. L'équipe Gayraud a délibérément choisi de jouer loin. Le bouchon flirte avec les dix mètres, ce qui peut compliquer la tâche des tireurs adverses. Mais cette tactique ne fonctionne que partiellement car Simon Santiago et en difficulté au tir.
Après la cinquième mène, c'est la formation Puccinelli qui est devant au tableau d'affichage, sept points à trois.
Comme depuis le début du concours, il y a beaucoup de monde autour de ce carré d'honneur France 3 malgré la chaleur déjà bien présente sur la cité phocéenne.
Réaction de Puccinelli après sa victoire face à Gayraud


L'équipe Puccinelli domine son sujet

Mais les malheureux finalistes de l'édition 2015 du Mondial l Marseillaise à pétanque ont mûri. Ils gèrent cette partie avec beaucoup d'intelligence et d'assurance. Petit à petit, la triplette Puccinelli grappille les points nécessaires pour arriver à mener 12 à 5 à l'entrée de la dixième mène. Et comme lors du reste de la partie, cette mène a été très accrochée, sur une dernière boule pointée par Simon Santiago, Jean-Michel Puccinelli a la boule de la gagne, ce que l'on appelle un "frappé gagné". Le licencié dracennois ne tremble pas et frappe "plein fer" au plus grand plaisir du public. 

►Voir la partie Dubois / Gayraud en intégralité 


Tyson Molinas un tireur d'exception

Une victoire et une qualification pour les quarts de finale 13 à 5. Travail accompli et comme le reconnaîtra Jean-Michel Puccinelli  après la partie :

"Vigo a très bien pointé et Tyson a assuré au tir"

Tyson Molinas, l'un des phénomènes de la pétanque en 2018, aura été quasi-parfait sur ses tirs. Des frappes sèches, qui ont amené plusieurs palets et quelques carreaux. La différence de cette partie s'est essentiellement faite sur le ratio des deux tireurs. Tyson a été beaucoup plus régulier que Simon Santiago avec 12 boules frappées sur 13 tentées. Le jeune champion de France de tête-à-tête 2017 est impressionnant depuis le début du Mondial à pétanque. Son équipe n'est plus qu'à une marche de l'esplanade du Mucem. Tirage au sort des quarts de finale dans quelques minutes...

Sur le même sujet

L'absence de Tarantino au festival de Cannes 2019 (06)

Les + Lus