• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Mondial la Marseillaise à pétanque : victoire d'Adam 13 à 3 en 10 mènes face à Piras

De Gauche à droite : Gino Dubois, Pierre Lucchesi et Michel Adam de la team Adam / © SC France 3 Provence-Alpes
De Gauche à droite : Gino Dubois, Pierre Lucchesi et Michel Adam de la team Adam / © SC France 3 Provence-Alpes

La triplette Adam vient de remporter sa première partie face à Piras. Une victoire 13 à 3 disputée en 10 mènes entre deux grosses cylindrées de ce mondial à pétanque.
 

Par Sidonie Canetto

En ce premier jour de mondial, les allées du parc Borély étaient bien remplies. Difficile de se frayer un chemin pour atteindre le terrain 165, où les triplettes d'Adam et Piras s'affrontent pour le compte de la première partie de ce premier jour. 
 

Les triplettes

Team Piras : Antoine Piras tireur, Jean Gomez Milieu, Cédric Castagna pointeur.
Team Adam : Michel Adam pointeur, Gino Dubois milieu, Pierre Lucchesi tireur 


Coups d'envoi

A 9h30, après les 3 coups, les joueurs se sont positionnés pour débuter la partie et ont procédé au jeté de la pièce qui détermine celui qui va lancer la première boule. Le hasard a désigné la triplette Piras. Ce même hasard qui, au tirage, a opposé dès le premier tour deux triplettes "amies". Un tirage que Michel Adam a l'air de regretter un peu :

Les premiers jours, c'est toujours des jours un peu tendus, d'autant plus que là j'affronte des amis et je ne sais pas quoi faire, c'est compliqué de jouer contre ses amis". 

 
 

5 points en une mène

Si le score de 13-3 peut sembler sévère dans une partie où deux triplettes expérimentées se rencontrent c'est parce que dès la première mène, l'équipe Adam a marqué 5 points d'un coup.

La team Piras a donc lancé la première boule et ensuite la partie s'est poursuivie jusqu'à ce que le bouchon soit emmené. Il reste alors 5 boules dans les mains de la triplette Adam. La mène n'est donc pas annulée et les adversaires d'Antoine Piras marquent ces 5 points.  Pour rappel, la mène est annulée si le bouchon est emporté à plus de 20 mètres et s'il ne reste plus de boule en mains.

Des tirs ratés

Cette première mène donna directement le ton de la partie, même si l'équipe Piras aurait pu reprendre le jeu en main à partir de la 4ème mène lorsque Gino Dubois de la team Adam a raté par 2 fois ses  tirs.  Antoine Piras et ses amis ont réussi à inscrire 3 points. Mais les autres mènes ne leur ont pas permis de revenir au score.


Déroulé de la partie

Sous un soleil déjà chaud et au son des cigales, la partie s'est déroulée tranquillement dans une bonne ambiance. Petite particularité, le nombre de mènes annulées :  il y en a eu 5 (la 3, 5,6,8,9) Des mènes pour la majeure partie annulées par la team Piras :

Oui, c'est un peu notre façon de jouer entre nous


nous a confié Michel Adam. 
 

Le terrain 

La partie s'est déroulée à gauche du château Borély, sur une des artères principales du parc, goudronnée et recouverte de gravier. Pour les concurrents, c'est aussi le charme de cette compétition: "c'est la marseillaise, c'est un peu du sable rapporté, mais cela reste agréable à jouer sur des terrains comme cela, des fois on pointe on est court , ou trop long mais c'est sympa" nous a expliqué Michel Adam.

Vivez en direct le Mondial à pétanque sur paca.france3.fr



 

Sur le même sujet

Stéphane Gauberti (06)

Les + Lus