Olympique de Marseille : la fin des illusions en Coupe de France éliminé par Lyon

L'OM s'est incliné face à l'OL (1-0) en quart de finale de la Coupe de France et met fin à une série de 16 rencontres sans défaite. / © SPEICH Frédéric
L'OM s'est incliné face à l'OL (1-0) en quart de finale de la Coupe de France et met fin à une série de 16 rencontres sans défaite. / © SPEICH Frédéric

Les Marseillais auront été invincibles durant 16 rencontres toutes compétitions confondues, avant de s'incliner hier soir face aux lyonnais (1-0), en quart de finale de la Coupe de France. L'OM vise maintenant la qualification en Ligue des Champions.

Par Ludovic Moreau

Un but de Houssem Aouar, le milieu de terrain de l'Olympique Lyonnais, inscrit à la fin du match (77e) et Marseille dit "au revoir" à la Coupe de France.

L'OM s'incline en quart de finale (1-0) à l'issue d'un match fade, terne, pauvre en intensité, ont commenté les spécialistes. Du même coup, Marseille met fin à une série de 16 rencontres sans défaite, toutes compétitions confondues.

Les Olympiens n'avaient pas perdu depuis le mois d'octobre, face à Monaco (2-1). 
 
   
Voilà pour les faits… Mais est-ce bien surprenant ? Évidemment non. Cette série ne tenait qu’à un fil ou plutôt ne tenait que grâce aux pieds de Dimitri Payet.

Le seul, depuis des mois, à maintenir l’illusion offensive : passes décisives, buts, actions de grande classe, il fait tout depuis de longues semaines...

Les autres joueurs offensifs ? Blessés(Benedetto, Radonjic), un qui joue à l’Arlésienne (Thauvin), des jeunes très tendres (Aké, Chabrolle) et c’est plus dramatique, des remplaçants pas au niveau (Lopez, germain)…

Dans ce contexte, l’OM a fait le dos rond espérant un bon 0/0 et se qualifier aux tirs aux buts..la défense a fait le travail, Pelé a arrêté un penalty avant l’inéluctable.

Les Lyonnais sont quelconques mais possèdent, eux,  une armada offensive. La mauvaise nouvelle n’est pas cette élimination totalement prévisible, c’est l’alerte musculaire de Dimitri Payet. Avec lui c’est déjà compliqué de gagner des matches. Vous imaginez sans…

Les supporters croisent les doigts pour qu’il soit opérationnel dès dimanche à Lille, une rencontre cruciale pour préserver le matelas d’avance des olympiens, en championnat.

Seul espoir, le calendrier, les Marseillais ont terminé leur marathon des deux premiers mois de l’année. A partir de dimanche, il n’y aura qu’un match par semaine jusqu’au mois de mai, mais cette fin de saison risque d’être longue et stressante..
 

Sur le même sujet

Les + Lus