Cet article date de plus de 3 ans

L'OM remporte la Ligue des Champions : le 26 mai 1993 à Marseille, c'est la folie

Ce jour du 26 mai 1993, aucun supporter de l'OM ne peut l'oublier. Le club est monté sur le toit de l'Europe et reste le premier club français à l'avoir fait sans qu'aucun autre n'ait pu réediter l'exploit en 25 ans.
Deux ans auparavant, Basile Boli en pleurait sur le terrain, la rage de perdre en finale et puis c'est lui qui le 26 mai 1993 délivre tout un peuple bleu et blanc avec un but marqué de la tête face au grand Milan AC de l'époque.

Interminable attente

Après le but ce sont des minutes et des secondes insoutenables jusqu'au coup de sifflet final et la joie... de Munich à Marseille. Les Marseillais sautent de joie, pleurent de joie, sont en fait sur un petit nuage... Ils l'ont fait: A jamais les premiers....

La folie s'empare de la ville

Les scènes de liesse sont impressionnantes, certains se jettent dans le vieux-port, des concerts de klaxons résonnent jusque tard dans la nuit, un tsunami festif submerge la ville jusqu'au retour des joueurs et la communion est sans limite, de l'aéroport jusqu'au stade Vélodrome où joueurs et supporters en parfaite communion partagent un moment unique, avec Basile Boli au micro mettant une ambiance inoubliable.

Mon OM à moi 


Chaque supporter a sa petite histoire de ce soir là, comme Martine Bacry:"On était à Munich, les trois générations de la famille: mon père, mes 2 fils, leur père et moi ...après 12 h de train environ je crois...!!! Un très beau moment que l’on n’oublie pas..." ou encore Patricia Arratano : "j avais 12 ans et ce jour là j ai vécu le dernier moment de bonheur avec ma maman qui décèda 2 mois plus tard. J'ai pu partager ce moment de joie immense avec elle surtout que lorsque l'OM a ramené la coupe nous étions au stade. On était arrivé vers 16h je crois et nous les avions attendus jusqu' à 19h30. C était magique.  A chaque fois que j y repense ça me donne envie de pleurer. Ca va faire 25 ans que j ai vécu une de mes plus grandes joie avant l'une de mes plus grande peine. Ma grand mère ma mère et moi nous étions de super fan de l'OM et aujourd' hui ma fille et en train de prendre le même direction. Je suis fière d'être marseillaise grâce à l'OM. C'est peut-être stupide mais c'est gravé à jamais dans mon coeur."


25 ans déjà

Tous les supporters le disent quelque soit leur âge, ce fût un des plus beaux jours de leur vie. Il est vrai cela fait 25 ans déjà, et ils ont hâte de revivre des moments aussi intenses, ils y ont cru, ils ont esperé pour la finale de ligue Europa. En voyant les larmes de Dimitri Payet sorti sur blessure lors de cette dernière finale perdue, on peut esperer un dénouement similiaire aux années 90, avec bientôt le même joueur qui montre au public qu'il ne pleure pas et soulève la coupe lui aussi comme le "Basilou national de Marseille" en 1993.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
om football sport société