OM : défaite 1-3 pour les olympiens au Vélodrome face à Nantes

Après la belle victoire du week-end dernier et le retournement de situation face à Lille, les supporters de l'OM étaient loin de se douter que face à Nantes, les hommes de Villas-Boas allaient s'écrouler mentalement et tactiquement. Une défaite 1-3 qui annule le bonus du match précédent.
Les olympiens n'ont pu que s'incliner face à une équipe Nantaise en forme 1-3.
Les olympiens n'ont pu que s'incliner face à une équipe Nantaise en forme 1-3. © Antoine TOMASELLI / MaxPPP
Les olympiens ont eu du mal en début de première période a trouver des espaces dans le camp nantais.

Les inspirations marseillaises n'étaient pas flamboyantes.
C'est donc tout naturellement, après plusieurs percées dans la défense marseillaise, qu'Anthony Limbombe, l'attaquant nantais a réussi à tromper les défenseurs olympiens (34ème). 

Décalage au second poteau, il reprend d'une tête plongeante le centre d'Abdoul Kader Bamba.

La défense olympienne était bien en peine ce samedi soir en l'absence du japonais Hiroki Sakai. "Aujourd'hui on n'a pas été très bons, on a perdu plusieurs ballons, on a eu des difficultés dans la construction. Ce manque de maîtrise de notre jeu offensif, c'est ma responsabilité" confesse humblement Villas-Boas, le coach marseillais. 

Réveil

Ce premier but nantais a sûrement piqué au vif les marseillais qui semblaient se réveiller et revenir un peu plus dans le match.

Un sursaut d'orgeuil symbolisé par l'égalisation quelques minutes plus tard de Morgan Sanson (39ème). Le marseillais a réussi à envelopper sa frappe directement en pleine lucarne. 

Les nantais n'abdiquaient pas pour autant, alors qu'ils venaient d'enchaîner six matches sans victoire toutes compétitions confondues. Sans trembler, le jeune Bamba en a profité pour marquer lui aussi d'une très belle frappe enveloppée (53ème).

A 1-2, les marseillais ont tenté et tenté encore, mais sans véritable occasion. A la 86ème, une tête de Benedetto est détournée en corner par Lafont le gardien nantais. 

En toute fin de match (90+2), Nantes inscrit un troisième but sur un contre.

Steve Mandanda a commis une erreur sur le dernier but, relâchant une frappe de Bamba dans les pieds de Simon.

Fin de série, pour les marseillais, une série de matches sans défaite qui durait depuis le 27 octobre. "C'est une fin de série, ça devait arriver. On aurait préféré que ce soit d'une autre manière et pas chez nous. Aujourd'hui on tombe, mais je ne suis pas inquiet car on a encore une petite marge et on ne va pas se laisser abattre. On n'a pas réussi à se créer de situations offensives face à une bonne équipe de Nantes", résume le capitaine olympien Steve Mandanda.

Toutes les bonnes choses ont une fin, il faudra toutefois veiller à ne plus chuter pour conserver l'écart avec les poursuivants directs et garder cette si précieuse seconde place.

"Maintenant il faut chercher entre nous les réponses pour gagner à Nîmes, pour oublier le résultat d'aujourd'hui", conclu le coach olympien.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
om football sport ligue 1