OM-PSG : "La bouse de Ganay", on vous résume la polémique autour du tifo sur Redouane Bougheraba en cinq actes

Avant la rencontre OM-PSG dimanche au Vélodrome, des supporters des Winners ont déployé un tifo à l’effigie de l’humoriste marseillais Redouane Bougheraba. Une forme de publicité qui n’a pas fait l’unanimité.

Le match OM-PSG de dimanche 31 mars au stade Vélodrome n'a pas marqué les esprits par son résultat sportif, une défaite 0-2, mais par le tifo à l'image de Redouane Bougheraba déployé par des supporters en tribune Ganay, avant le coup d'envoi. Depuis, l'initiative controversée crée des remous au sein du club et de vifs échanges sur les réseaux sociaux. Certains dénoncent un coup de pub pour le prochain spectacle de l'humoriste au Vélodrome le 22 juin.

Geste "sponsorisé" ? Coup de marketing ? France 3 Provence-Alpes vos résume la polémique en cinq actes.

Acte 1 : le tifo est déployé avant le Classico

Dimanche 31 mars, en clôture de la 27e journée de Ligue 1, l'OM reçoit le PSG. Avant le début de la rencontre entre les deux rivaux historiques, en tribune Ganay, les Souths Winners déploient un tifo géant à l’effigie de Redouane Bougheraba, qui sera le premier humoriste à se produire dans l'arène marseillaise le 22 juin prochain. 

Sous le slogan olympien détourné "A jamais le premier", le Marseillais apparaît, vêtu du maillot de l'OM, avec le sponsor officiel, encadré par la coupe aux grandes oreilles. 

Acte 2 : la polémique enflamme la toile

"Le tifo est une honte". "Une image terrible de l'OM". "La bouse de Ganay". "Le Vélodrome et ses tribunes ne doivent pas être un stand de promo pour un marketing visé". Le match à peine terminé, les réactions de supporters se multiplient sur le réseau social X. Certains notant que ce 31 mars marquait les quatre ans de la mort de Pape Diouf, emblématique président du club (2004-2009) sans qu'aucun hommage ne lui ait été rendu en tribunes.

Ancienne gloire de l'OM, Mamadou Niang a, quant à lui, salué cette initiative dans un tweet : "célébrer au stade Vélodrome un enfant de Marseille qui fait rayonner notre ville et notre club partout en France, c’est juste magnifique. Redoune Bougheraba est un des talents marseillais les plus populaires, un des supporters de l’OM les plus fidèles".

Acte 3 : Pablo Longoria se dit "stupéfait"

Stupéfait et très agacé. Pablo Longoria n'a pas goûté l'hommage rendu à Redouane Bougheraba. Lundi 1er avril, le président de l'OM déclare qu'il n'était pas au courant du projet qu'il juge "commercial". RMC rapporte qu'il a fait savoir à ses équipes qu'il avait vécu ce tifo comme un manque de sérieux et de professionnalisme. 

L'affaire crée des tensions internes, selon Le Parisien qui indique que "l'OM aurait validé le projet depuis plusieurs semaines, notamment le DG Stéphane Tessier, le bras-droit de Longoria".

Selon RMC, une enquête a été ouverte par la direction de l’OM à ce sujet, dans le but de savoir qui aurait donné son aval pour la mise en place de cette action.

Acte 4 : Rachid Zeroual assure que le club était au courant

"Une enquête pour savoir d'où ça vient?". Sur RMC Sport, lundi soir, l'emblématique leader des South Winners, Rachid Zeroual, a défendu l'initiative de son groupe, qui a confectionné le tifo en l'honneur de Redouane Bougheraba, assurant que le club était au courant. Il affirme avoir évoqué le projet avec un membre de la direction olympienne, et que des salariés de l'OM sont même passés au parc Chanot, là où les tifos sont généralement en préparation, rapporte RMC.

Pour Zeroual, ce n'est pas un coup de pub, juste l'envie de "mettre à l'honneur et donner un coup de main à un enfant de Marseille qui a réussi, qui a toujours aimé l'OM... et a été un abonné fidèle des South Winners!"

"Et depuis quand on doit des comptes sur nos tifos ?". Il ajoute : "Et la défaite à 11 contre 10, on n'en parle plus du coup ? C'est une blague... Cela fait 37 ans que l'on fait des tifos et on continuera à en faire, quitte à déranger. Quand on a mis à l'honneur le Pape, j'aurais aimé voir autant de réactions de l'OM et des pseudo-supporters..."

Acte 5 : Redouane Bougheraba répond au président de l'OM

"Longoria qui dit qu’il aurait aimé être au courant, nous aussi on aurait aimé être au courant quand il a acheté Vitinha, quand il a viré Mandanda ou Payet!", tacle l'humoriste, en réponse au coup de sang de Pablo Longoria. 

Dans l'After Foot sur RMC, Redouane Bougheraba a exprimé sa surprise face à la réaction offusquée du président olympien : "On est retournés dans le passé avec encore des mensonges. Bien sûr que le club est au courant parce que, malheureusement, vous savez que c'est l'OM qui gère la gestion du stade. C'est eux qui louent le stade à Redouane Bougheraba pour son spectacle. (...) Quand on fait un tifo, on tient informé la direction de l'OM."

"Moi je suis marseillais, je suis né marseillais, il y a dix ans j’étais au stade et dans dix ans je serai au stade. Pour les soi-disant dirigeants, je pense que dans dix ans certains ne seront plus là", a-t-il ajouté.