"On explose les compteurs, c'est extraordinaire" : "Les Segpas au ski", premiers de la classe au box-office

Critiquée ou encensée, la comédie d’Ali et Hakim Bougheraba remplit les salles. Le comédien marseillais Arriles Amrani revient sur un succès qui le rend heureux.

N’en déplaise à ses détracteurs, le film fait un carton. À sa sortie le 27 décembre, Les Segpa au ski a enregistré 150 000 entrées en une seule journée, s'imposant parmi les meilleurs démarrages pour un film français en 2023. Depuis, rien n'arrête l'ascension au box-office de ce long-métrage des réalisateurs marseillais Ali et Hakim Bougheraba. Le comédien marseillais Arriles Amrani revient sur un succès "extraordinaire" qui "explose les compteurs" et lui "donne des ailes" pour l’avenir.

"On est une bande de copains, authentiques"

Ce nouvel opus fait suite au film sorti en 2022 et à la websérie créée en 2016, qui raconte les aventures et mésaventures d'un groupe d'élèves issus de Sections d’Enseignement Général et Professionnel Adapté.

Faisant référence à l'équipe de tournage, réalisateurs et acteurs, Arriles Amrani évoque, avec candeur, une histoire ancienne : "Que ce soit les Bougheraba, Ali, Hakim et Ichem, puis Walid (Ben Amar) et Charly (Nyobe), on est depuis longtemps une vraie bande d'amis". Et cette complicité se ressent à l'écran, dit-il, touchant le public en plein cœur. "On est simples, directs et authentiques, c'est ça le secret de notre réussite".

"Il faut s'accrocher à ses rêves et croire que rien n'est impossible"

L'acteur marseillais de 40 ans souligne que le film draine "une génération d'enfants de 12 ou 13 ans (NDLR à l'époque) qui ont 20 ans aujourd'hui" et qui suivaient assidûment la websérie dès ses débuts, parce qu'elle faisait écho à leur propre scolarité. Taxé par certaines critiques de stigmatiser des collégiens en difficulté, le film fait tout le contraire, selon, Arriles Amrani : il réhabilite, à travers la comédie, ces adolescents qui connaissent de graves, difficultés d'apprentissage.

"Ce n'est pas parce que je suis moins instruit, que je suis moins intelligent que les autres, c'est ça le message qu'on fait passer aux jeunes."

Arriles Amrani, comédien

à France 3 Provence-Alpes

"Ce ne sont pas des débiles, ce sont juste des élèves en difficulté scolaire, souvent avec des problèmes d'attention, de concentration, qui ont besoin d'être accompagnés. Walid était en Segpa et a eu son bac, cela n'empêche pas de réussir dans la vie".

Arriles, issu d’une famille de sept enfants emmenée par un papa mécanicien et une mère "qui avait le plus gros des boulots, à savoir de nous éduquer", a toujours rêvé de faire du cinéma. "Je ne vais pas dire à tous ces jeunes qu’ils vont devenir acteur ou footballeur, mais il faut s'accrocher à ses rêves et croire que rien n'est impossible".

Génération YouTube

Tout a commencé sur YouTube, véritable laboratoire pour ces réalisateurs et scénaristes en herbe. "Avec la websérie, on a franchi les deux millions d'abonnés, dans la foulée avec "Segpas 1" on a totalisé 750 000 entrées en sortie de covid", se réjouit le comédien marseillais qui sait avoir surfé sur la vague du 7ᵉ art : "rencontrer des personnalités comme Moussa Maaskri, qui m'a donné beaucoup de conseils, ça permet de garder les pieds sur terre".

Ce succès a bien sûr aiguisé son appétit, lui donnant l'envie d'adapter sa websérie Sous écrous en format cinéma, "une autre belle aventure "YouTube" née il y a quatre ans". Le tournage débutera en avril à Marseille, une ville où il a grandi et qu'il n'a pas l'intention de quitter. 

Pour ce père de trois enfants, les incidents et autres débordements dans les salles qui ont entaché la sortie du film en décembre entraînant des déprogrammations, sont "inadmissibles" et relèvent de l'éducation "d’une jeunesse perdue " mais restent toutefois marginaux.

Arriles Amrani a juste envie de savourer son bonheur. "Je suis content d'être reçu à France 3 Provence-Alpes, j'ai grandi juste à côté, je passais souvent au pied de la tour, j'étais curieux et aujourd'hui, je suis ici avec vous, ça me fait plaisir"