• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Paca : Renaud Muselier appelle les gilets jaunes à rentrer chez eux pour épargner les commerçants

Les commerces de la rue Saint Ferréol à Marseille très impactés par les événements à l'approche de Noël. / © VALérie Vrel/Maxppp
Les commerces de la rue Saint Ferréol à Marseille très impactés par les événements à l'approche de Noël. / © VALérie Vrel/Maxppp

Après plusieurs samedis de manifestation et de débordements, le président LR de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Renaud Muselier, appelle les gilets jaunes à ne plus manifester et annonce le déblocage d'une aide 2 millions d'euros. 

Par Annie Vergnenegre

Des chiffres d'affaires en baisse de 30 ou 40 % à l'approche des fêtes, face à la détresse des commerçants impactés par les quatre samedis de mobilisation et parfois de débordements comme à Avignon ou à Marseille, le président de la région Paca appelle les gilets jaunes à stopper les manifestations.

"Maintenant il faut arrêter de manifester nous avons 6 morts et près de 200 blessés, des milliers de magasins cassés, des milliers d'entreprises et de commerçants qui sont en très grande difficulté", a déclaré Renaud Muselier.


Laisser travailler les centres-villes

"On arrive à une période de fêtes, le gouvernement a tendu la main (...) je pense qu'il est important d'arrêter". "Maintenant il faut rentrer à la maison, discuter et continuer à mettre la pression. En tout cas laisser travailler les centres-villes",
a-t-il poursuivi.

L'élu LR a également annoncé une aide de 2 millions d'euros en faveur, "notamment des commerçants marseillais", qui sont en "très, très grande difficulté". 
 
Paca : Renaud Muselier appelle à stopper les manifestations


Des centaines de dépôts de bilan

Selon le collectif, "Mon entreprise ma ville", composé de représentants d'entreprises et de syndicats (Confédération des petites et moyennes entreprises, Union des entreprises de proximité, UPE13, CFE-CGC, CFTC et FO), il faut s'attendre "prochainement" à "des centaines de dépôts de bilan et par des milliers de licenciements". Il appelle à "un plan de sauvegarde de l'économie et de l'emploi".

Renaud Muselier annonce qu'un moratoire gelant pour une durée de six mois minimum l'augmentation prévue de
1,5% des tarifs des transports en commun sera présenté vendredi en assemblée plénière.


 

Sur le même sujet

L'absence de Tarantino au festival de Cannes 2019 (06)

Les + Lus