Qui sont les trois coachs de la "short list" en lice pour remplacer Igor Tudor à l’OM ?

Les noms de Gallardo, Grosso et Galtier sont évoqués pour remplacer Igor Tudor au poste d'entraîneur de l'Olympique de Marseille. Revue de détail.

Quel entraîneur à l'OM après Igor Tudor ? Chez les supporters marseillais, les rumeurs vont bon train. Des noms circulent : ceux de l'Argentin Marcello Gallardo, l'Italien Fabio Grosso ou le Français Christophe Galtier. France 3 Provence-Alpes fait le point sur les profils de ces trois favoris, cités le plus souvent dans la "short list".

"On en parle tous les jours, c'est dans le quotidien, explique Alexis Bret, joueur amateur et fan de l'OM. On attend impatiemment d'avoir le coach, parce que c'est ce qui va dessiner l'équipe. Dès qu'on aura le coach on saura quel transfert il va y avoir par la suite."

Marcello Gallardo

L'Argentin Marcelo Gallardo, 47 ans, aurait entamé des discussions avec les dirigeants de l'Olympique de Marseille. Le journal espagnol AS évoque une rencontre entre Pablo Longoria et Gallardo à Istanbul. Selon le média argentin TyCSports, l'entourage de l'entraîneur, lui, ne se dit pas "désespéré de diriger" et attend de voir comment les choses se décantent. Gallardo aurait aussi d'autres pistes. Le 13 juin, un journaliste du même média a assuré que les négociations avancent.

L'avantage de l'ancien joueur de Monaco, c'est qu'il est libre de tout contrat actuellement. D'après l'Équipe, il a envie de tenter sa chance en Europe, mais pas à n'importe quelle condition : "il travaille avec des staffs techniques fournis", précise le quotidien sportif, "ni avec n'importe quels moyens (il aime avoir une voix qui compte sur le mercato)."

Marcelo Gallardo a intégré l'AS Monaco en 1999. Cette année-là, il devient champion de France et est élu meilleur joueur de Première division. Il reste dans le club jusqu'en 2003. Il repart ensuite dans son club formateur, le CA River Plate, à Buenos Aires. De 2007 à 2008 il joue au Paris Saint-Germain. Depuis 2011, il est entraîneur, d'abord du club uruguayen Nacional Montevidoe puis de River Plate, jusqu'en 2022.

Fabio Grosso

D'après le média italien Tuttosport, l'Olympique de Marseille s'intéresserait également à Fabio Grosso. Champion du monde en 2006 avec l'Italie, il a notamment joué à la Juventus entre 2009 et 2012. C'est l'actuel entraineur du club italien Frosinone Calcio et son contrat touche à sa fin. D'après Sky Italia, Javier Ribalta, le directeur du football de l'OM, le suit de longue date et pourrait désormais le ramener à Marseille.

 Christophe Galtier

Alors qu'il s'apprête à quitter le Paris-Saint-Germain qu'il entraîne depuis le début de la saison, le Marseillais d'origine est très convoité. Ex-entraîneur adjoint de l'OM (200-2001) et ancien coach de l'ASSE et de OGC Nice, pourrait plaire au club, mais est également convoité par le SSC Napoli.

En 2021, il a été nommé meilleur entraîneur de Ligue 1, alors qu'il était au LOSC.

Pas sûr que malgré son CV, les Marseillais l'apprécient : "Après ce qu'il a fait, je ne suis pas trop pour. Même s'il est marseillais. Quand tu vas chez l'ennemi, tu n'es plus marseillais", déclare catégoriquement un supporter devant le stade Vélodrome.

Pour l'anecdote, le 7 avril 2000, Marcello Gallardo a dit avoir été agressé, notamment par Christophe Galtier, en marge d'un match OM-Monaco. "Je suis l'un des premiers à être rentré dans le tunnel pour éviter que ça parte, et c'est parti", se défend Galtier.

Un candidat mystère

Et si ce n'était pas l'un de ces trois coachs ? "Je pense que Longoria, tous les noms qu'il cite, ce ne sera pas eux, il est malin", estime un supporter.

Le président du club avait décrit le profil qu'il cherchait pour remplacer Tudor, en conférence de presse le 5 juin : "Il y a des styles qui ne collent pas avec Marseille. Le style doit être clair. On doit faire du Vélodrome une force. On doit donc jouer d'une façon qui plaît à notre public qui est passionné. Avec du jeu offensif."

Longoria refuse de "tomber dans la précipitation".

"Il faut trouver le bon profil, l'envie, la personnalité et le jeu qui s'adapte à ce qu'on veut proposer."

Pablo Longoria, Président de l'OM

Doit-il parler français ? "Le langage du foot est universel. C'est un plus de parler français. Je ne vais plus accepter le fait qu'un coach ne parle pas français à la fin de la saison."

Pour le président du club, les discussions avec un entraîneur "doivent rester dans le domaine privé, c'est un code primaire du football, ça ne doit jamais sortir. C'est un respect de l'institution, de la culture."

En attendant, le suspense est à son comble.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité