• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Qui va gagner la Ligue Europa ? Les bookmakers font confiance à l'Atlético face à l'OM

L'OM part outsider sur les sites de paris en ligne / © PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP
L'OM part outsider sur les sites de paris en ligne / © PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP

A la veille du choc au Groupama stadium de Décines, entre l'OM et l’Atlético Madrid, force est de constater que l'équipe Marseillaise n'a pas la cote. Sur les sites de paris en ligne, pour l'instant l'équipe de Rudy Garcia est à 5.9 contre 1.6 pour les Madrilènes.

Par Sidonie Canetto

Sur les sites des paris en ligne ce lundi, l'OM est à 5.9 contre 1.6 pour l'Atletico. Ces cotes vont continuer d'évoluer jusqu'au coup de sifflet final. L'équipe olympienne endosse le rôle d'outsider depuis la qualification et cela s'est accentué avec le récent nul en championnat face à Guingamp, (3-3).  Un mauvais signe pour les joueurs marseillais, cela traduit le peu de confiance des parieurs en une victoire du club marseillais mercredi soir.

Comment se font les cotes ? 

Les cotes reflètent des probabilités mathématiques. Elles sont fixées par des outils et logiciels de statistiques de bookmakers dont c’est le métier basées sur de multiples critères . Les cotes ne peuvent pas beaucoup évoluer même si énormément de gens parient. La valeur d’une cote dépend toujours et surtout des bookmakers. Ce sont eux qui la montent ou la baissent en fonction de l’actualité. C’est le même principe que la bourse.

Qui sont les bookmakers ? 

Les sites de paris sportifs français se basent sur deux ou trois agences de bookmakers anglaises  très influentes. C’est pour cela qu’il y a peu de variation entre les différents sites qui proposent des paris en ligne. Les bookmakers se basent sur différents critères pour établir leurs cotes. Ces critères évoluent suivant aussi les informations liées au club de foot récoltées dans les journaux spécialisés  ou collectées par les « espions » des bookmakers au sein des clubs de foot. Des gens rémunérés pour donner un max d’info…une taupe quoi. Finalement le travail de bookmaker se rapproche de celui de journaliste ou d’enquêteur.

Pour Haïk, créateur de l’application mobile de paris KBS Pronos,

l’Atletico part ultra favori car tout au long de l’année cette équipe affronte le Barça ou le Réal dans son championnat et a une grande expérience des compétitions européennes. Mais l’Om a un avantage, c’est la ferveur de tout un pays derrière lui. A Madrid ou en Espagne, ce n’est pas le cas. 


Et il précise :
"Ils sont concentrés sur la ligue des champions et les clubs qui la joue, la ligue Europa c’est un lot de consolation pour l’Atletico qui a été reversé dans cette compétition après avoir échoué en ligue des champions, donc il y'a moins d’engouement qu’ici. Et puis la presse sportive espagnole a déjà mis pour ainsi dire le trophée dans les bras des madrilènes donc ils peuvent venir à Lyon avec un excès de confiance et prendre de haut les olympiens. Ce qui serait une erreur, car les Marseillais eux sont gonfl és à bloc n’ont rien a perdre et vont tout donner sur le terrain, les uns pour les autres. c’est cette cohésion de groupe et cet amour du peuple français qui pourra faire gagner l’outsider des bookmaker, en tant que Marseillais je ne le vois pas différemment."

L'Atletico, une équipe expérimentée

Et ces cotes peuvent s'expliquer aussi par le fait que l'Atlético a déjà remporté par deux fois ce trophée, en 2010 et en 2012. Au niveau européen, le club madrilène a gagné en 1962 la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe. Les Espagnols ont déjà disputé des finales de la Ligue des champions de l'UEFA en 1974, en 2014 et en 2016.

Ils ont également à leur palmarès la Coupe intercontinentale gagnée en  1975. 

De son côté l'OM n'est pas en reste avec deux finales d'Europa League disputées en  1998-1999 et en 2003-2004. Et surtout sa victoire en 1993 en ligue des champions, après une finale perdue en 1991. L'OM a également gagné la coupe Intertoto en 2005.

Miser sur l'OM, un bon calcul ?


Pour les amoureux de l'OM, avec des cotes aussi élevées pour le club phocéen, miser sur son équipe favorite peut-être un bon calcul en cas de victoire des Marseillais. Un choix audacieux, un risque aussi , chacun prendra ses responsabilité. Jouer comporte des risques.

 





A lire aussi

Sur le même sujet

Chantal Marchand, directrice départementale des finances des Alpes-Maritimes

Les + Lus