Réforme des retraites et hausse du prix de l'énergie : la CGT a passé en tarif réduit des boulangeries de Marseille

Publié le

La CGT Énergie de Marseille a basculé les boulangeries de la ville en tarif réduit pour soutenir la profession qui manifestait, ce lundi 23 janvier, à Paris, contre la hausse du prix de l'énergie. Une action en lien aussi contre la réforme des retraites.

Alors que les boulangers ont manifesté, aujourd'hui, à Paris contre la hausse des prix de l'énergie, la CGT Énergie Marseille a revendiqué le passage en tarif réduit de certaines boulangeries de la ville en guise de soutien.

La CGT a détaillé, ce matin, dans un communiqué de presse, basculer "les compteurs en tarifs réduits, ce qui fera baisser la facture de 60 %".

Dans un contexte également de réforme des retraites et de la hausse du prix de l'énergie, Renaud Henry, secrétaire général de la CGT Énergie Marseille a déclaré à nos confrères de Libération : "On se bat depuis quinze ans pour maintenir un service public de l’énergie et que les tarifs n’explosent pas. Or on voit le résultat de ce qu’on dénonce depuis longtemps : les boulangeries autour de nous souffrent à cause des prix de l’énergie."

Aucune donnée n'a, pour l'instant, été divulguée, puisque l'action est interdite. "C’est complètement illégal, c’est aussi complètement moral pour nous", a-t-il précisé à nos confrères de Var Matin.

Le représentant ne précise pas les méthodes utilisées pour cette opération, ne souhaitant pas que ses agents en paient les frais. Renaud Henry communiquera plus tard sur le nombre de boulangeries aidées, ce jour-là.

Les CGT des raffineries, de la pétrochimie et des Ports et Docks appellent à la grève, jeudi 26 janvier. Le but est de créer une convergence entre les différents secteurs et d'avoir le gouvernement à l'usure, en multipliant le nombre de manifestations.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité