Réforme des retraites : l'intérim est-elle une alternative pour les seniors ?

Dans le secteur de la restauration, les offres ne manquent pas. Certains seniors peinent pourtant à trouver des missions, leur âge est souvent une barrière. Une agence d'intérim marseillaise préfère privilégier le savoir-faire et offre la possibilité aux plus âgés de travailler.

Alors que la réforme des retraites est en plein cœur des débats actuellement, le recul de l'âge de la retraite inquiète les Français. Selon l'Insee, en 2021, 56,0 % des personnes de 55 à 64 ans avaient un emploi. Une solution existe pour les personnes qui cherchent à avoir des horaires plus souples ou ceux qui souhaitent combler leur fin de mois, celle de travailler en intérim.

Philippe L., 60 ans, travaille depuis 10 ans dans la restauration. Il a privilégié l'intérim pour poursuivre sa carrière, en tant que chef de rang ou maître d'hôtel. Pour lui, c'est la meilleure option. Depuis juillet, il est employé par l'agence Victory Interim.

Pas de routine

"J'ai testé l'intérim, c'est révolutionnaire", affirme-t-il. Cela lui permet d'alterner entre plusieurs types d'établissements haut de gamme et types de missions. "C'est une vraie motivation, ça me permet de ne pas avoir de routine."

L'intérim pour ce senior, c'est aussi un moyen pour choisir son employeur. "Je n'ai pas à subir le responsable. Si je ne m'entends pas avec lui, je change avec l'agence. Je refuse les clients qui me parlent mal."

Un gage de sécurité

Il y a un an, Philippe cherchait du travail. Il a multiplié le nombre d'envois de CV. Sans réponses. "À Marseille, on préfère prendre des jeunes." En travaillant en intérim, il n'a eu aucune difficulté pour être sélectionné pour une prestation. Il affirme, d'ailleurs, ne pas ressentir d'âgisme. Pour lui, être embauché par l'intermédiaire de Victory Interim, c'est un "sceau de garantie". 

Le salaire est également un argument important. Philippe compare son salaire en tant que responsable d'une salle de restauration au sein d'un village vacances et ses missions avec l'agence d'intérim. Il n'y a pas photo. Il est gagnant.

Un meilleur salaire

Il peut toucher jusqu'à 3.000 € nets entre juillet et septembre chez Victory Interim. Philippe reçoit également, dans ce cadre, la prime de précarité de fin de contrat, soit minimum 10 % de la rémunération brute totale du contrat. Le senior gagnait seulement 1.100 € nets, en étant logé et nourri, pour gérer deux services de 400 couverts dans un village vacances.  

Cette agence d'intérim marseillaise soutient le fait d'embaucher une personne plus âgée, qui est souvent plus expérimentée. "En France, malheureusement, on rentre dans des cases. À partir de 45 ans, on est considérés comme plus bon à rien", souligne Jean-Philippe Carmona, directeur de Victory Interim.

Des seniors disponibles pour un secteur en pénurie

Pour lui, il faut embaucher davantage de seniors qui sont sur le marché de la restauration, un secteur en "pénurie" de personnel.

Ce directeur d'agence d'intérim tente de briser le cliché des entreprises qui ne veulent pas avoir des salariés de plus de 55 ans. "Elles ne me disent jamais qu'elles ne veulent pas de séniors. Peut-être qu'elles ont peur au départ. Mais une fois que la personne a travaillé, elle prouve ses capacités", assure-t-il.

Jean-Philippe Carmona préfère d'ailleurs privilégier le savoir-faire, plutôt que son âge. "La plupart des prestations demandent des personnes avenantes et qualifiées. J'ai envoyé Philippe qui est un excellent coéquipier et sur qui je peux compter. C'est l'un de mes plus grands soldats."

La cheffe française étoilée, Coline Faulquier, a eu recours à Philippe L. pour quelques prestations dans son restaurant Signature à Marseille. "C'est rassurant pour les clients de voir quelqu'un de plus âgé, ça rend un peu plus crédible son travail."

Employer un senior, c'est également un avantage pour le personnel de Coline Faulquier. "Ça fait du bien à l'équipe. Il apporte une autre vision du travail et une manière de faire différente. Les jeunes arrivent avec plein de spontanéité vers le client. Lui, il va observer, puis discuter avec le client avec du recul, en s'adaptant à lui", assure-t-elle.

Des salariés plus expérimentés

Phillipe L. est régulièrement demandé par les entreprises avec lesquelles Victory Interim travaille. Et pour cause, il est expérimenté. Pour le directeur de l'agence, Jean-Philippe, Carmona, "les personnes plus âgées sont plus professionnelles que les jeunes qui arrivent sur le marché".

"J'ai eu plus de jeunes qui m'ont planté ou qui n'étaient pas disponibles. Les seniors sont toujours en avance et leur tenue est impeccable", assure Jean-Philippe Carmona.

Pour lui, les personnes plus âgées peuvent apporter davantage de "zénitude" au sein des équipes, et donc un peu plus d'équilibre.

L'intérim est une solution pour les personnes qui souhaitent choisir leurs horaires, surtout dans la restauration où les salariés travaillent bien souvent les week-ends ou tard le soir.