Réquisitions de masques destinés aux Bouches-du-Rhône, le coup de gueule de Martine Vassal, les pompiers en attente

Illustration. Des masques FFP2 destinés aux Bouches-du-Rhône ont été réquisitionnés par l'Etat dans le Grand Est pour faire face au coronavirus Covid-19.jpg / © FRED DUFOUR / AFP
Illustration. Des masques FFP2 destinés aux Bouches-du-Rhône ont été réquisitionnés par l'Etat dans le Grand Est pour faire face au coronavirus Covid-19.jpg / © FRED DUFOUR / AFP

La Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, Martine Vassal, a dénoncé une nouvelle réquisition "inadmissible et abusive" par l'Etat de masques de protection que le département avait commandés. Les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône devaient normalement en recevoir.

Par Grégoire Bézie

L'avion arrivé dimanche à l'aéroport de Bâle-Mulhouse devait contenir quatre millions de masques et plusieurs autres millions pour les conseils régionaux de Bourgogne Franche-Comté et du Grand Est et pour le conseil départemental des Bouches-du-Rhône.

Seulement à bord, il n'y avait que 3,6 millions de masques que l'Etat a réquisitionnés pour les personnels de santé prioritaires.

Une partie de ses masques devait être destiné aux sapeurs-pompiers du service départemental d'incendie et de secours des Bouches-du-Rhône (SDIS 13), intervenant au quotidien auprès de personnes atteintes du Covid-19.

"Nous sommes aussi en attente de ces masques pour nous assurer une protection maximale afin d'intervenir sereinement et porter secours à la population du département", a réagi le SDIS 13 sur les réseaux sociaux.

Actuellement les sapeurs-pompiers du SDIS 13 ont un "stock suffisant, mais cela nous aurait permis d'anticiper et de mieux envisager la suite".
​​
"La vie des habitants de notre territoire vaut-elle moins que celle de nos compatriotes de la Région Grand-Est ?", s'est emporté la Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, Martine Vassal, au même titre que ces homologues.
"C'est un manque de responsabilité absolu de la part du gouvernement (…) Un nouveau scandale d'État alors même que nous sommes pleinement mobilisés en faveur de la solidarité nationale", écrit-elle dans un communiqué. 

"Les réquisitions de masques auxquelles la Préfète de la région Grand-Est s’est livrée hier sur l’aéroport de
Bâle-Mulhouse sont purement inadmissibles et abusives"
, ajoute Martine Vassal, "scandalisée".

"Incroyable", a déclaré la députée LR de la 1ère circonscription des Bouches-du-Rhône, Valérie Boyer qui dénonce également l'incompétence de l'Etat et du gouvernement pour une distribution cohérente des masques.
Le Département des Bouches-du-Rhône a commandé six millions de masques, destinés à équiper les personnels soignants des établissements médico-sociaux du département et les personnels de la Métropole Aix-Marseille-Provence, de même que les services de l’État, mobilisés pour assurer la continuité des services publics essentiels et vitaux.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus