Rugby : soirée mémorable au Vélodrome pour la victoire du XV de France face à l'Afrique du Sud

Publié le
Écrit par Pauline Guigou .

Les supporters venus en nombre de tout le pays ont explosé de joie samedi soir, après la victoire dans la douleur de l'équipe de France face à l'Afrique du Sud (30-26) au stade Vélodrome.

Marseille réussi décidément au XV de France ! L'équipe a battu (30-26) samedi soir l'Afrique du Sud, dans un stade Vélodrome bondé, et animé ! 

Plus de 62000 spectateurs ont pu assister à ce qu'on peut appeler un véritable combat entre les Bleus et Springboks. 

A la sortie du stade, ils ont laissé éclater leur joie : "c'était incroyable ! Le plus beau match que j’ai vu, parce que c’est le premier que j’ai vu !", précise un supporter alsacien. "

C'était féroce mais on a répondu présent" ajoute-t-il avant de s'échapper pour l'Alsace !

A l'inverse, un supporter se montre plus "âpre": "l’équipe de France était comme le stade, endormi. Ils ont réussi à se surpasser en fin de match pour gagner mais on aurait dû enfoncer le clou plus que çà". Et oui, en face, ce sont les champions du monde en titre ! 

 Avec un léger accent anglais, mais arborant un maillot bleu, un autre supporter nous raconte "l'électricité" qu'il a sentie dans le stade. "C'était époustouflant, au coup de sifflet final, c'était merveilleux", exalte-t-il.

"La Coupe du Monde avec Galtier, çà va être génial", ajoute le britannique. En effet, c'est la 12ème victoire d'affilée du XV de France, du jamais vu dans l'histoire des tricolores. 

Rappelons que Marseille sera l'une des villes hôtes de la Coupe du Monde de rugby en 2023. Espérons que la cité phocéenne porte une nouvelle fois chance aux bleus, qui rencontreront la Namibie en phase de poule le 21 septembre.

Les Springboks eux aussi reviendront au stade Vélodrome le 10 septembre, face à l'Ecosse.  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité