Vaccin anti-Covid : l'avocat qui a attaqué Pfizer, attaque cette fois le fabricant BioNtech depuis Marseille

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sidonie Canetto .

Maître Eric Lanzarone a déjà assigné Pfizer contre la clause d'irresponsabilité financière contenue dans le contrat qui lie l'entreprise et l'Etat français concernant les vaccins. Il défend aujourd'hui une patiente marseillaise, victime d'effets indésirables et cette fois-ci, il attaque BioNtech le fabriquant allemand du vaccin.

Maître Eric Lanzarone ne baisse pas les bras dans son combat contre Pfizer et les vaccins anti-Covid.

Il défend une patiente marseillaise de 56 ans, mère de trois enfants, qui après une deuxième dose de vaccin souffre d'une polyarthrite rhumatoïde.

Un dossier compliqué

Dans un premier temps, il a attaqué Pfizer et a dénoncé la clause d'irresponsabilité sur les effets indésirables contenue dans le contrat passé entre l'entreprise qui fournit les vaccins à l'Etat français. Dans un second temps, l'avocat a ensuite assigné Pfizer Paris en sa qualité de distributeur et fournisseur du vaccin.

Dans cette troisième phase, il attaque en justice BioNtech le fabriquant du vaccin.

Le but de cette nouvelle procédure inédite et unique en Europe est "d'engager la responsabilité du producteur du vaccin mais également dans le cadre de cette demande d'expertise d'obtenir des données fournies sur le vaccin ARNmessager par Pfizer pour obtenir l'autorisation sur le vaccin et sa composition exacte", explique l'avocat.

Avoir des précisions

Même si "le secret industriel ", devrait lui être opposé.

Dans ce combat, Maître Eric Lanzarone aimerait "compter sur un expert désigné par le tribunal totalement indépendant des laboratoires". Difficile selon lui.

Il faudrait que l'expert "puisse avoir accès aux données primaires ainsi qu'à la composition complète et capable d'établir l'éventuel lien de causalité entre le vaccin et les effets indésirables", ajoute Maître Lanzarone.

L'audience est prévue le 9 janvier prochain à 14h au tribunal judiciaire de Marseille.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité